Forme

On découvre la planche à neige

On découvre la planche à neige

Auteur : Coup de Pouce

Forme

On découvre la planche à neige

Essayant la planche à neige pour relever un nouveau défi, Christine s’est découvert une véritable passion pour ce sport de glisse.

Christine Laurendeau, 39 ans, ergothérapeute, mariée depuis 13 ans, mère de deux garçons de 8 et 10 ans.

«J'ai commencé à faire de la planche à neige à 26 ans avec mon conjoint et des amis. On voulait se donner un nouveau défi et redécouvrir les montagnes des Laurentides, sur lesquelles on avait passé notre adolescence à faire du ski alpin. J'aimais beaucoup l'idée qu'on reparte ensemble à zéro dans un nouveau sport.

«Je n'ai jamais pris de cours d'initiation. J'ai appris seule. Évidemment, je tombais beaucoup au début, mais, une fois la technique de virage acquise, ça a bien été. Je trouve que la planche à neige est un sport beaucoup moins technique que le ski alpin et, en ce sens, plus facile à maîtriser.

«J'ai eu le coup de foudre dès le départ. Les premières années, j'étais à ce point mordue que j'allais faire de la planche à neige après le travail au moins deux soirs par semaine. J'aime la sensation de liberté que j'éprouve en planche. J'aime faire des virages, prendre de la vitesse et aller dans les sous-bois contourner les sapins. Je me sens bien quand je descends. Je m'amuse.

«Sur le plan physique, ce sport exerce surtout les muscles des jambes. Plus on effectue de virages et plus il y a de la neige, plus ça chauffe! Les triceps sont aussi à l'oeuvre quand on débute, car on tombe souvent et on doit se relever à répétition. L'activité n'est pas trop cardio, sauf quand on doit se déplacer sur le plat en se donnant des poussées avec une seule jambe. L'atout principal, c'est que je profite de l'hiver. En dévalant les pentes, je respire le grand air et j'admire les paysages enneigés. C'est l'évasion totale!

«Aujourd'hui, je fais de la planche en famille avec mes garçons, qui font du ski alpin. Et chaque année, depuis 10 ans, je pars avec mon conjoint pour un voyage de planche à neige dans l'Ouest canadien. On est allés à Whistler et Fernie, en Colombie-Britannique. On y a fait de la planche dans des conditions exceptionnelles: sur des sommets qui s'apparentent à des glaciers, dans une neige folle et abondante, entourés de paysages à couper le souffle. Pour moi, c'est encore mieux qu'un voyage dans le Sud!»

 

Les conseils de Christine

«À celles qui ont le goût d'essayer la planche, je suggère de louer d'abord l'équipement et de suivre un cours d'introduction. Je pense que c'est l'idéal pour apprendre la technique. Ensuite, on ne se décourage pas au premier essai: il faut se préparer à tomber, car les chutes sont fréquentes! Enfin, on se donne le temps: il faut en faire quelques fois avant de décider si on aime ou pas.»

On veut s'y mettre?

On s'informe auprès des différents centres de ski alpin pour savoir si on y offre des cours d'introduction à la planche à neige.

Commentaires

Partage X
Forme

On découvre la planche à neige

Se connecter

S'inscrire