Forme

Le badminton, un sport simple et accessible

Le badminton, un sport simple et accessible

� iStockphoto.com Photographe : � iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Forme

Le badminton, un sport simple et accessible

Le badminton a été élevé au rang de discipline olympique en 1992. Simple, accessible à tous, praticable à l'intérieur et à l'extérieur, il gagne décidément sur tous les terrains.

Pour Jean-Yves Guillain, auteur de Histoire du badminton, du jeu de volant au sport olympique, le badminton a été créé en Inde au XIXe siècle par des officiers britanniques.

Jeux de volant, balle de laine et filet

«Mais il serait en fait le fruit de deux pratiques sportives différentes, rapporte Guillain. La première vient d'Europe, c'est le "jeu de volant'' (battledore & shuttlecock), un divertissement pratiqué avec un volant et une raquette, aussi bien par les enfants que les adultes, et très populaire au XVIe siècle, en Grande-Bretagne et en France; il a ensuite été pratiqué par l'aristocratie aux XVIIe et XVIIIe siècles. L'autre sport, dont le badminton serait inspiré, est un jeu indien pratiqué avec une balle de laine et un filet, appelé ¿¿tom fou'' ou ¿¿poonai'' selon les lieux.» Ces deux jeux combinés auraient donné naissance dans les années 1860-1865 au badminton tel qu'on le connaît.

Jeux de mains, battes et battoirs

D'autres jeux de volant existaient pourtant ailleurs, depuis bien plus longtemps, comme le souligne l'auteur dans son ouvrage: «En Amérique du Nord, des tribus autochtones jouent au volant avec la main ou des battes depuis bien longtemps. En Chine, on peut avancer que le jeu se pratique depuis plus de 2000 ans avec le pied (chien tsu). Au Japon, c'est depuis au moins le XVe siècle (hanetsuki), avec un battoir en bois décoré. Ce sont des formes originales du jeu de volant qu'il convient de ne pas négliger comme sources ou influences du badminton... sans oublier le plus célèbre jeu de paume qui se joue en salle et que l'on considère comme le père de tous les jeux de raquettes. Et tant qu'à y être: d'où vient le nom même de badminton? «Assurément de la propriété Badminton House qui appartenait à la famille anglaise Somerset, en Inde», répond Jean-Yves Guillain.

Club de badminton et premier tournoi national

Le premier club de badminton a vu le jour en 1875 à Folkestone, en Angleterre. Un guide contenant les règles du jeu apparaît dès l'année suivante sous le nom de The Anglo-Indian Game of Badminton. Comme c'est le cas de tous les sports modernes nés en Grande-Bretagne au XIXe siècle (rugby, tennis, polo, cricket...), le badminton fut d'abord un sport de riches, mais s'est très rapidement ouvert à un plus grand nombre. Pour preuve, on comptait déjà 325 clubs rien qu'en Grande-Bretagne, au début du XXe siècle. En 1899, eut lieu le premier tournoi national. Au Canada, le plus ancien club de badminton serait le Ladie's Montreal Tennis and Badminton Club, créé en 1907.

Un sport ludique et assez facile à apprendre

Depuis ses débuts, le badminton attire aussi bien les femmes que les hommes, et beaucoup les enfants, car les jeux de volant, traditionnellement, sont d'abord appréciés des plus jeunes. C'est toujours un des sports joués en double les plus répandus, et notamment en mixte.

Le badminton se pratique sur un terrain délimité, avec un filet, une raquette étroite et légère, et un volant, en jeu mixte ou simple. Les règles de base du badminton sont simples: la première personne à remporter 2 parties de 15 points gagne le match, en simple ou double messieurs, ou bien 2 parties de 11 points pour le simple ou double dames, ainsi qu'en double mixte.

C'est un sport très agréable parce que ludique et assez facile d'apprentissage. Pas besoin d'avoir une grande technique pour prendre du plaisir à jouer. Du coup, certains ont tendance à penser que ce n'est qu'un sport de plage... Mais attention, pratiqué en compétition, il est beaucoup plus exigeant qu'il n'y paraît, nécessitant une bonne endurance et de l'énergie.

Les atouts d'un bon joueur de badminton sont la constance dans l'effort, la rapidité et la résistance. La concentration n'est pas non plus négligeable, car le badminton est le sport de raquette le plus rapide: la vitesse du volant (en compétition, les ailes sont en plumes d'oie) peut atteindre 300 km/h! Pour cette raison, il faut apprendre à bien se placer sur le terrain afin de protéger ses yeux, car le volant peut devenir un projectile dangereux si l'on ne respecte pas quelques règles de base.

Équipement minimum

Il ne suffit que d'un équipement restreint pour s'y mettre: une boîte de six volants, une raquette et un remplacement de cordage, au cas où. Vous pouvez également acheter votre propre filet pour jouer dehors, en vacances, par exemple. Le reste de l'équipement est simple: un t-shirt, un short, des bas, des chaussures de sport, et le tour est joué! Une période de jeu dans les centres sportifs ne coûte pas plus de 10 $ la séance. Le plus avantageux reste de prendre un abonnement saisonnier si l'on compte pratiquer régulièrement. À vos volants, et bon défouloir!

Sources

Fédération internationale de badminton

Badzine le meilleur du badminton au Québec

Guillain, J.-Y., Histoire du badminton, Paris, Publibook, 2002.

Commentaires

Partage X
Forme

Le badminton, un sport simple et accessible

Se connecter

S'inscrire