Forme

L'entraînement peut-il stopper la croissance?

L'entraînement peut-il stopper la croissance?

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Forme

L'entraînement peut-il stopper la croissance?

Jean-Denis Thomson, directeur du département de l'entraînement chez Énergie Cardio répond à vos questions.

Q.: Mon fils de 11 ans a un surplus de poids. Il est devenu moins actif depuis 2 ans à la suite d'un bras cassé. Maintenant, il aimerait s'entraîner car nous avons beaucoup d'appareils à la maison. On m'a dit que cela pourrait stopper sa croissance. Est-ce vrai? De plus, il mange lorsqu'il ne sait pas quoi faire ou a de la peine. Comment l'aider?

R.: Idéalement, votre fils devrait pratiquer une activité physique qu'il aime. Ainsi, il sera plus enclin à persévérer. Si vous avez des appareils à la maison et qu'il est intéressé par ce type d'entraînement, je n'y vois aucun problème. Quant à la possibilité que cela nuise à sa croissance, c'est un mythe. Soyez sans crainte : votre fils continuera de grandir. Le fait de s'essouffler sur un vélo stationnaire, un rameur, un appareil elliptique, un escaladeur, un tapis roulant ou tout autre appareil visant à accroître l'endurance cardiovasculaire ne peut avoir que des effets bénéfiques. L'important, c'est que votre fils respecte son rythme, ses capacités et sa tolérance à l'effort. Si toutefois il désire aussi soulever des poids pour développer ses muscles, prenez garde que les charges ne soient pas trop lourdes. Des haltères de 5 ou 8 livres sont suffisantes pour commencer.

Pour l'encourager à être encore plus actif, je vous suggère de bouger en famille. Les week-ends, vous pourriez par exemple faire une randonnée pédestre en montagne, organiser une partie de hockey de rue, aller vous baigner dans une piscine intérieure. Cet hiver, allez glisser ou patiner. Toute la famille améliorera sa condition physique!

Vous dites aussi que votre fils mange par désoeuvrement ou dans les moments de tristesse. Tentez de discuter avec lui pour savoir ce qui le préoccupe. Aidez-le également à reconnaître les signaux de faim et de satiété. Vous pourriez aussi interdire le grignotage devant la télévision et l'ordinateur. Enfin, éliminez de votre garde-manger les biscuits, les croustilles et les autres aliments trop gras et trop salés, et remplacez-les par des collations plus nutritives comme des fruits frais et séchés, des bâtonnets de fromage, des yogourts à boire ou en tube, des amandes non salées, des craquelins de blé entier, etc.

Jean-Denis Thomson détient un baccalauréat en sciences de l'éducation physique et poursuit sa maîtrise en physiologie de l'effort. Il est présentement directeur de l'entraînement chez Énergie Cardio. Il est également formateur pour Ataraxia, une compagnie spécialisée dans la certification d'entraîneurs personnels. Durant ses temps libres, il enseigne le vélo d'intérieur et agit à titre d'entraîneur personnel pour une clientèle diversifiée, comptant des personnes visant une perte de poids aussi bien que des athlètes.
 

Commentaires

Partage X
Forme

L'entraînement peut-il stopper la croissance?

Se connecter

S'inscrire