Quelques précautions importantes
La viande cuite se dessèche plus rapidement que la viande fraîche. C'est pourquoi il est préférable de la recouvrir d'un bouillon ou d'une sauce. Le liquide remplira les espaces et protégera la viande d'un trop grande exposition à l'air.

La congélation peut transformer le goût de certains assaisonnements. C'est le cas du poivre, du clou de girofle, de l'ail, de l'oignon, des graines de céleri, du cari et de l'essence de vanille qui développent un goût fort et aigre. Il est préférable d'assaisonner légèrement les plats préparés et de compléter l'assaisonnement au moment de réchauffer.

La décongélation sécuritaire
La congélation ne stérilise pas les aliments. Les micro-organismes se mettent en action dès le début de la décongélation. Plus vite l'aliment se réchauffe, plus rapidement les micro-organismes se développent, surtout en surface. On recommande donc de toujours décongeler les aliments au réfrigérateur. On peut aussi réchauffer ou cuire les aliments sans les décongeler.

Conseils pour éviter les pertes
Gardez votre congélateur plein, utilisez rapidement les aliments que vous congelez et remplacez-les aussitôt par de nouveaux plats. En plus d'assurer la fraîcheur de vos aliments, cette pratique réduira la consommation d'énergie, et les coûts de conservation par kilo ou livre d'aliment seront moins élevés.

Conservez un inventaire des aliments congelés en y indiquant les dates de congélation et les dates de péremption. Tenez cet inventaire à jour en y consignant les nouveaux aliments congelés et en y rayant ceux que vous utilisez.

Rangez les aliments par groupe et placez-les de façon à ce que ceux qui sont congelés depuis plus longtemps soient utilisés en premier. Vous saurez ainsi exactement ce que contient votre congélateur et vous éviterez d'oublier des aliments.

À voir aussi: notre dossier Cuisiner pas cher