Vie de famille

Préparation des lunchs: 7 bonnes résolutions

Préparation des lunchs: 7 bonnes résolutions

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Vie de famille

Préparation des lunchs: 7 bonnes résolutions

160 lunchs. Si vous avez deux enfants, vous en êtes probablement rendus à ce nombre depuis septembre. Besoin d’inspiration pour le reste de l’année? Voici 7 résolutions à adopter pour se simplifier la vie.

On double les recettes


Un truc simplissime mais ô combien pratique lors des matins pressés: on cuisine une double quantité du repas du soir et on en met dans les boîtes à lunch de toute la famille le lendemain. «On peut aussi congeler l'autre moitié, dit Émilie Bilodeau, journaliste et auteure du livre Midi Saveurs - Lunchs et petits plats, ce qui sera pratique pour les matins où le frigo semble complètement vide.»


À essayer: Poulet du général Tao

On met à profit le thermos


Soupe, chili, macaroni, riz, mijoté... Beaucoup de repas se conservent très bien dans un thermos. Idéal pour les écoliers qui ne veulent pas perdre de temps ou risquer de faire surchauffer leurs aliments, le thermos «est l'outil à avoir à l'heure de la préparation des lunchs», déclare Stéphanie Côté, nutritionniste chez Extenso.

À essayer: Potage aux patates douces et aux lentilles

On planifie selon des thématiques


Vanessa Perrone, diététiste-nutritionniste et présidente de Motive Nutrition, propose de planifier ses lunchs en pensant à des thématiques pour chaque jour de la semaine: «Par exemple, le lundi, c'est une soupe; le mardi, des tacos; le mercredi, une salade; le jeudi, un sandwich...», suggère-t-elle. Fini, le casse-tête du soir ou du matin à se demander ce qu'on mettra dans les petits plats. 


À essayer: Tacos des petits futés

On cuisine en famille


C'est une excellente façon de cuisiner plus et de rendre la préparation des lunchs plus agréable: le dimanche, on met à l'horaire familial l'élaboration d'une nouvelle recette ou encore la réalisation d'un classique que tout le monde retrouvera avec bonheur dans sa boîte à lunch. «On peut mettre de la musique, cuisiner avec son conjoint, impliquer les enfants», souligne Stéphanie Côté. Vanessa Perrone renchérit: «L'objectif est de faire de la cuisine une activité plaisante plutôt qu'une corvée.»


À essayer: Pizza tropicale 

On prend de l'avance


Oui, on le sait, ce n'est pas facile de se motiver pour prendre de l'avance, mais pensez-y: vous allez sauver du temps et de l'énergie pendant la semaine. Et il y a fort à parier que vous et tous les membres de la famille mangerez mieux. Le truc? Dès qu'on arrive du supermarché, on apprête quelques aliments. «On ne sacrifie pas sa journée au complet, mais on peut accomplir une ou deux petites tâches, comme cuire le quinoa pour les salades, couper les légumes et les fruits pour les collations, ou rôtir un poulet entier pour les sandwichs», avance Émilie Bilodeau.


À essayer: Méli-mélo de quinoa 

On ne néglige pas les collations


Les collations faites maison sont plus savoureuses, plus nutritives et moins chères. On préfère les muffins, compotes, galettes, pains et smoothies préparés dans notre cuisine aux aliments transformés, souvent trop sucrés. Mais personne n'est parfait! «On peut faire quelques entorses à la règle, dit Émilie Bilodeau. On essaie simplement de limiter ces solutions toutes faites.»


À essayer: Muffins aux pommes 

On s'ouvre à la nouveauté


Par automatisme, on a tendance à toujours acheter les mêmes aliments au supermarché et à refaire les mêmes recettes. On tourne en rond alors que la variété est à portée de main! Stéphanie Côté rappelle qu'il est intéressant d'essayer de nouveaux aliments et de s'ouvrir à la variété. «On met de la couleur dans notre assiette et on intègre de nouvelles choses, comme les légumineuses et le tofu», conseille-t-elle. On peut essayer un nouvel ingrédient par semaine, par exemple.


À essayer: Cari de chou-fleur aux pois chiches 
 

Commentaires

Partage X
Vie de famille

Préparation des lunchs: 7 bonnes résolutions

Se connecter

S'inscrire