Vie de famille

Cesser de crier: mission impossible?

Billet de blogue par
Coup de Pouce
Vie de famille

Cesser de crier: mission impossible?

Billet de blogue par

Pendant une semaine, Danielle a participé au défi «Cesser de crier: mission impossible?». Elle partage son expérience avec nous. On vous invite d'ailleurs à tenter l'expérience cette semaine et à nous livrer vos commentaires au bas de ce billet. Quand on a décidé de faire un reportage sur les mères qui crient, j’ai trouvé l’idée géniale! Après tout, qui n’a pas déjà crié, ne serait-ce qu’une seule fois, après son enfant? Le sujet, délicat certes, me semblait universel et m’interpellait particulièrement, moi, la mère de quatre filles âgées de 2 à 13 ans.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai décidé, avec quelques braves lectrices, de relever le défi de ne pas crier après mes enfants pendant une semaine. Ne me considérant pas comme étant criarde, je me disais que le défi allait être plutôt facile. Et pourtant. J’ai haussé le ton, dès les premières heures du défi.

Nous étions un vendredi soir. Je devais préparer le souper et finaliser la valise de ma fille de 11 ans, qui partait le soir même pour son camp d’hiver. Les deux petites, âgées de 4 et 2 ans, se chamaillaient pour un jouet, pendant que l’aînée de 13 ans étudiait tranquillement dans sa chambre. - Aïe! Arrête, c’est à moi! Maman! Maman! Maman! criait ma fille de 2 ans, pendant que l’autre claquait la porte de sa chambre pour manifester son mécontentement. Pendant que la plus jeune braillait, l’autre revenait lui crier par la tête. - Tu ne veux pas me donner le petit lapin, eh bien, tant pis! Et la porte claquait à nouveau. Du fond de la chambre de ma campeuse, située au sous-sol, j’ai hurlé: - Ça suffit! Vous allez pincer vos doigts avec la porte! Faites un casse-tête ou quelque chose de tranquille! Du sous-sol, j’entendais la plus jeune me crier. - C’est pas moi! C’est elle qui veut MON lapin. -  NON! Tu as tous les plus beaux personnages! C’est toi qui… Aïe! Maman, elle m’a poussée! Puis, des petits pas se faisaient entendre avant que le claquement de la porte retentisse à nouveau. Le téléphone a sonné. Aucun combiné sans fil à l’horizon. Je suis montée à l’étage pour décrocher l’unique téléphone avec fil de la maison. - OUI, ai-je répondu bêtement. - C’est moi. Ça va? C’était mon conjoint. Il écoutait sa musique, confortablement assis dans sa voiture. De son point de vue, il vivait un moment difficile, coincé dans la circulation. - J’ai oublié les pommes de terre! Attends, le chaudron déborde! Au moment où je me dirigeais vers la cuisinière, des «aïe» et des hurlements se faisaient entendre en provenance de la chambre de ma fille de 4 ans. C’en était trop! J’ai crié «C'est assez!», avant de séparer les filles, chacune dans sa chambre, la porte fermée. Je savais qu'il ne faut jamais isoler un enfant pendant sa crise ou l’envoyer dans sa chambre, mais j'avais besoin d'une pause sonore. Malheureusement, mon intervention a provoqué une colère monstre chez ma plus jeune de 2 ans, qui lançait ses jouets contre sa porte. - Maman, est-ce qu’on mange bientôt? m’a alors demandé ma grande de 13 ans, qui ne semblait absolument rien remarquer du drame en cours. - Si on m’aidait avec les petites, je pourrais terminer le souper, lui ai-je répondu sarcastique. - Mais j’ai un examen demain! Tu veux que je coule? Comme mon conjoint attendait toujours au bout de la ligne et que je n’avais pas l’énergie pour argumenter avec elle, j’ai repris le combiné. - Je te rappelle plus tard. À peine avais-je raccroché que ma fille de 11 ans était debout devant moi avec sa liste de matériel à apporter pour le camp. -  Euh! Je ne trouve pas mes chaussettes chaudes… J’ai respiré un grand coup avant de lui répondre : - Maman va d’abord se servir une coupe de vin. Parce que pour mettre de l’eau dans son vin, il faut d’abord s’en servir, non?

Et vous, il vous arrive de crier après vos enfants? Vous avez des soirées catastrophes, où la patience n'est pas au rendez-vous?

Pour savoir comment trois autres mamans ont relevé le défi, lisez cet article.

Commentaires

Partage X
Vie de famille

Cesser de crier: mission impossible?

Se connecter

S'inscrire