Loisirs et jeux

Vacances: 5 destinations famille à petit prix

Vacances: 5 destinations famille à petit prix

Le Fjord du Saguenay Auteur : Coup de Pouce

Loisirs et jeux

Vacances: 5 destinations famille à petit prix

Les vacances approchent à grands pas et vous ne cessez de tergiverser. Votre critère principal pour arrêter le choix de votre destination: la proximité. En ayant la possibilité de voyager en voiture, vous pourrez profiter davantage de la vie sur place. Bien sûr, il y a la côte Est américaine, dont les plages séduisent chaque été des milliers de Québécois. Mais il y a tant à découvrir dans la Belle Province et ses voisines! Et si on restait au Canada cet été?

1. Île du Cap-Breton, Nouvelle-Écosse

Ça bouge cet été au Cap-Breton! L'île célèbre le 300e anniversaire de sa fondation en grande pompe. Une foule d'événements sont organisés pour mettre en valeur son patrimoine. Le lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg verra notamment défiler des musiciens de tout acabit.

Où loger: Le camping est une merveilleuse façon de rester connecté à cette nature exceptionnelle. Il existe de nombreux sites où vous pourriez trouver votre bonheur.

Distance depuis Montréal: environ 17 heures en voiture. Une option intéressante: se rendre à Moncton ou à Halifax en train (une nuit à bord - les enfants adorent!), puis louer une voiture jusqu'à l'île (moins de cinq heures dans les deux cas).

Pourquoi y aller: Au-delà des festivités, l'île est d'une beauté sans pareil. «Le Cap-Breton est délirant, affirme Marie B. Gélinas, maman de deux jeunes enfants. Paysages à couper le souffle, parc national avec super-campings, bons fruits de mer et... 11 orignaux vus en 24 heures!» La Cabot Trail garantit aussi son lot de oh! et de ah!

Info: Nova Scotia - Île du Cap-Breton et Cape Breton Island.

2. Sandbanks, Ontario

Voilà l'endroit parfait pour les amateurs de plage. Au programme: dunes géantes, sable blond, baignade, pêche, randonnée, observation de la faune, ornithologie (240 espèces répertoriées), canot, kayak... De quoi tenir occupée toute la smala pendant un bon moment.

Où loger: Le camping est bien entendu privilégié. Celui de Sandbanks se remplit vite (dès avril!), heureusement, on en trouve d'autres dans la région (il est alors possible de payer l'accès au parc Sandbanks à la journée). Autre option: louer un chalet ou une yourte. Pour réserver, par ici.

Distance depuis Montréal: environ quatre heures. C'est à mi-chemin entre Ottawa et Toronto.

Pourquoi y aller: «La plage y est superbe», assure Marie-Hélène Boisvert, qui s'y est rendue alors que sa fille avait deux ans. Gros plus: l'eau y est chaude l'été.

Info: L'Ontario en français, Friends of Sandbanks et Prince Edward County.

3. Le Saguenay par le fjord, Québec

Vous cherchez une manière originale de découvrir ou redécouvrir le Saguenay? Depuis 2012, une navette maritime relie les villages de Tadoussac, Rivière-Éternité, l'Anse-Saint-Jean, Sainte-Rose-du-Nord et l'arrondissement de la Baie à Ville Saguenay. En fonction sept jours sur sept, ces bateaux-bus permettent de découvrir les parages sans voiture. Comme il est permis d'emporter son vélo à bord, c'est l'occasion de voyager de manière écologique et sportive! L'accès coûte de 32$ à 132$ (adulte) selon le trajet choisi. La navette est en opération du 1er juillet au 1er septembre.

Où loger: Vous trouverez des gîtes, des auberges et des campings dans chacun des villages où vous ferez escale. Si vous vous rendez jusqu'à Tadoussac, sur la Côte-Nord, et avez envie de vous réveiller au son du souffle des baleines, optez pour le Camping Paradis marin, à Grandes-Bergeronnes (là, vous aurez toutefois besoin d'une voiture).

Distance depuis Montréal: Il faut compter environ cinq heures et demie pour se rendre à Ville Saguenay.

Pourquoi y aller: Pour le majestueux fjord, bien sûr, qu'on peut voir sous différents angles, et pour le Parc marin du Saguenay. Pour apercevoir des rorquals bleus et des phoques, aussi!

Info: Croisières du fjord et Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

4. Shediac, Nouveau-Brunswick

Certains classiques sont là pour rester. Comment résister à l'appel de l'eau de mer la plus chaude au Canada? D'accord, nous ne sommes pas les seuls à avoir envie d'un lieu où les possibilités de châteaux de sable sont infinies. Alors, mieux vaut réserver le plus tôt possible. Le Parc provincial de la plage Parlee est ouvert du 31 mai au 2 septembre.

Où loger: Avec des enfants en bas âge, l'idéal reste de louer un chalet. On en trouve notamment sur le site Web de Tourisme Nouveau-Brunswick. Là aussi, il y a possibilité de faire du camping, notamment au site du parc de la plage Parlee, qui se trouve à une dizaine de minutes à pied de la mer.

Distance depuis Montréal: une bonne douzaine d'heures.

Pourquoi y aller: La plage est surveillée et on peut pratiquer une foule d'activités, du volleyball au concours de sculptures sur sable. On y va aussi pour les guedilles aux homards qu'on peut manger un peu partout (même chez McDo!). Tant qu'à être dans le coin, on en profite pour faire un «coucou» au homard géant qui nous accueille à l'entrée de la ville et pour aller rouler du côté de la Côte magnétique, dont la légende fascine. Toujours impressionnant de couper le moteur et de constater que la voiture se met à monter mystérieusement!

Info: Tourisme Nouveau-Brunswick.

5. Toronto, Ontario

Si vous préférez passer des vacances en milieu urbain, Toronto est à considérer. Les activités y sont nombreuses, tout comme les possibilités d'hébergement. En plus du zoo, Canada's Wonderland, parc d'attractions situé à une quarantaine de minutes de la métropole, satisfera tant les amateurs de sensations fortes que les plus jeunes. Il faut absolument aller du côté des îles de Toronto, havre de paix à quelques minutes du centre-ville, où se trouve notamment Centreville, petit parc d'attractions absolument charmant.

Où loger: Certains hôtels ont le chic pour accueillir les tout-petits. C'est le cas du Delta Chelsea Hotel (qui changera toutefois de bannière à compter du 1er juillet), où les enfants ont leur propre file d'enregistrement, avec escalier pour être «à la hauteur de la situation». Ceux âgés de sept ans ou moins se voient remettre une trousse de divertissement. La glissade d'eau intérieure (la seule de Toronto) plaît aussi beaucoup aux bambins.

Distance depuis Montréal: environ six heures et demie.

Pourquoi y aller: Pour les yeux écarquillés de la marmaille en découvrant la vue depuis la Tour du CN, incontournable attrait touristique. Parce qu'on trouve de nombreux restaurants où les enfants sont bien accueillis (même si la nourriture n'est pas à se rouler par terre et que la note peut être salée, l'auteure de ces lignes aime bien la chaîne Rainforest café, où des animatroniques recréent une atmosphère de jungle). Et parce que, tant qu'à y être, vous pourrez aussi décider d'aller jusqu'à Niagara Falls, qu'il faut voir une fois dans sa vie malgré son côté ultra-kitsch.

Info: Tourism in Ontario, L'Ontario en français et Tourism Toronto.

 

Commentaires

Partage X
Loisirs et jeux

Vacances: 5 destinations famille à petit prix

Se connecter

S'inscrire