6-12 ans

Mon enfant a-t-il un trouble d'apprentissage?

Mon enfant a-t-il un trouble d'apprentissage?

Auteur : Coup de Pouce

6-12 ans

Mon enfant a-t-il un trouble d'apprentissage?

Lorsque les difficultés de notre enfant sont récurrentes, il est bon d'écouter la petite voix qui nous dit que quelque chose cloche quelque part.

Comme parents, on veut mettre en place des «conditions gagnantes» lorsque notre enfant commence l'école. On achète le matériel scolaire en suivant au pied de la lettre les demandes des enseignants. On regarde attendri notre enfant ranger tout ça dans son beau sac d'école coloré. On lui aménage un espace de travail calme et on éteint la télé à l'heure des devoirs. Puis, on s'assoit à ses côtés pour entreprendre ensemble cette belle aventure de la scolarisation avec enthousiasme…
Mais qu'en est-il lorsque l'exercice aboutit en cris et pleurs, épuisant tant l'enfant que le parent? Et quand le même scénario se répète chaque soir, on fait quoi?

Et si notre enfant avait un trouble d'apprentissage?
Bien que nous ayons l'impression que les troubles d'apprentissage soient apparus avec le 21e siècle, c'est en 1963 que ce terme a été inventé par un groupe de psychologues de Chicago, dirigé par le docteur Samuel Kirke. Les crises à l'heure des devoirs ne sont donc pas l'apanage des nouveaux parents!

Qu'est-ce qu'un TA?
«Un trouble d'apprentissage est un problème dans la façon dont le cerveau reçoit, organise, comprend ou utilise l'information.»
Cela n'est en rien lié à l'intelligence – les personnes vivant avec un TA possédent un quotient intellectuel égal ou supérieur à la moyenne des gens de leur âge.

De plus, même si les TA sont pour la plupart perceptibles assez tôt dans l'enfance, c'est souvent la scolarisation qui active la sonnette d'alarme à leur sujet.

Plus courants qu'on ne pense
Environ 10% de la population serait au prise avec un TA. Cela représente 2,5 millions de Canadiens. On estime donc que dans chaque classe du pays, deux ou trois enfants rencontrent probablement des difficultés d'apprentissage.Les TA par «familles»
Bien que le monde des TA soit très vaste, on peu regrouper certaines difficultés en «familles», selon qu'ils affectent le langage, la motricité ou les nombres. Voici un survol des plus connues.

  • Les mots

    - La dyslexie
    C'est un trouble de la lecture. Le dyslexique identifie des images, comprend les mots à l'oral, mais est dans l'incapacité d'établir un système de reconnaissance des mots écrits. Ne pas confondre avec l'illettrisme, car les dyslexiques ne représentent qu'une faible proportion des enfants illettrés (de 3 à 7%). Il est important de noter que tous les enfants en difficulté ne sont pas dyslexiques et que les dyslexiques peuvent être très brillants. Einstein et De Vinci étaient tous deux affectés par la dyslexie. Plus près de nous, Janette Bertrand demeure un modèle de succès incontestable pour les personnes dyslexiques.

    - La dysphasie
    C'est un retard important du langage: articulation défectueuse, difficultés à différencier les sons, fautes de grammaire importantes, qui accompagnent souvent des difficultés de lecture. Divers profils de dysphasie peuvent être observés en fonction des niveaux de l'atteinte du langage et de leur sévérité. En plus des troubles de l'expression et de la compréhension verbale, les enfants dysphasiques peuvent présenter des troubles affectant la motricité globale et la motricité fine, la coordination, l'orientation dans l'espace, la perception visuelle, la perception auditive, la notion du temps, l'abstraction, la généralisation. Les enfants dysphasiques ont le désir de communiquer et ont généralement une intelligence normale. 
  • La motricité

    - La dyspraxie
    C'est un trouble de coordination. L'enfant dyspraxique renverse tout, se cogne souvent, à de la difficulté à se vêtir, à retrouver ses affaires, à s'organiser… Il peut rencontrer des difficultés assez complexes au niveau de la motricité fine. L'entourage le qualifie souvent d'enfant maladroit ou de lunatique.

    Ce trouble s'explique par une immaturité de la région du cerveau qui orchestre la séquence de mouvements nécessaire afin d'accomplir un acte moteur. Par contre, jusqu'à présent, la cause exacte de cette condition n'a pas pu être identifiée.

    La dyspraxie n'est pas un trouble d'origine musculaire (l'appareil musculaire fonctionne normalement). Elle n'est pas non plus un trouble d'ordre intellectuel. Au contraire, les individus qui sont aux prises avec ce trouble (enfants et adultes) ont généralement de très bonnes capacités de compréhension et de raisonnement, et ce, tant sur le plan verbal que non verbal.
  • Les chiffres

    - La dyscalculie
    C'est la difficulté à calculer et à se représenter une quantité exprimée par une valeur numérique, une forme géométrique, à lire l'heure ou à évaluer des distances. Ce n'est pas un simple manque d'intérêt pour les mathématiques. S'il est normal qu'un enfant rencontre des difficultés dans ce domaine, la dyscalculie se distingue par son caractère durable et par le fait que, malgré toutes les tentatives pédagogiques, rien ne parvient à engendrer un déclic.
  • La concentration

    - Déficit de l'attention, avec ou sans hyperactivité
    Comme son nom l'exprime, c'est une difficulté avec tout ce qui, dans la vie, demande de l'attention plus ou moins soutenue. Certains qualifient le déficit d'attention comme un trouble d'apprentissage alors que d'autres le mettent dans une catégorie à part, tout en tenant compte du fait que d'autres TA peuvent s'y greffer. Certains psychologues parlent du déficit d'attention comme d'un trouble motivationnel, car les enfants qui en sont atteints manquent souvent de motivation pour toute activité ne faisant pas appel à leurs talents naturels.

    Important – Ces définitions constituent un survol sommaire de différents TA. Seul un professionnel peut établir un diagnostic précis. Si vous pensez que votre enfant pourrait être atteint d'un TA, consultez le personnel spécialisé de son école ou un médecin. Ces derniers pourront vous orienter vers des ressources adéquates pour pousser les investigations.
  • Commentaires

    Partage X
    6-12 ans

    Mon enfant a-t-il un trouble d'apprentissage?

    Se connecter

    S'inscrire