6-12 ans

Enfant difficile: que faire en vacances?

Enfant difficile: que faire en vacances?

Auteur : Coup de Pouce

6-12 ans

Enfant difficile: que faire en vacances?

Les vacances avec un enfant difficile peuvent tourner au véritable cauchemar. Voici quelques conseils pour éviter le pire.

Notre enfant bougonne et rouspète contre tout et rien du matin au soir depuis le début des vacances? Il ne semble pas capable de s'occuper sans attirer l'attention de manière négative? Si les relations avec l'enfant sont déjà difficiles au quotidien - où l'on se voit 14 heures par jour -, elles risquent d'être exacerbées et de dégénérer en conflits durant les vacances, alors qu'on est en contact toute la journée. On a un enfant difficile? On garde le sourire et on fait en sorte que les vacances deviennent amusantes plutôt qu'épuisantes.

1- On réduit nos attentes

Eh oui! Les vacances, c'est un peu comme la période des Fêtes: nos attentes sont souvent irréalistes et déçues. Et il y a trop de « il faut faire »! Attention à la pression qu'on se met sur les épaules.

2- On fait un remue-méninges

Dans un moment de bonne humeur, on fait une liste de ce que chacun aimerait faire durant les vacances. On privilégie les activités que l'on aime tous et on amorce les négociations dans la mesure du possible et du budget. Dans une démocratie familiale, chacun aura son tour. L'art des compromis est un dur apprentissage, surtout pour un enfant difficile, mais il doit en apprendre les règles et les pratiquer.

 

RETOUR AU DOSSIER VACANCES EN FAMILLE

3- On prévoit des moments de détente

Certains enfants sont crevés à la fin de l'année scolaire et manifestent une plus grande impatience et une certaine agressivité. Un peu de repos ne peut être que bénéfique. Bien sûr, on pourrait les coucher plus tôt, mais les enfants risquent de protester. Pourquoi ne pas imiter les coutumes des pays chauds? On installe un super hamac et on insère la sieste à l'horaire avec, au réveil, un grand verre de jus exotique près du lit. On est dans le Sud ou on ne l'est pas!

4- On change la dynamique

La relation avec un enfant difficile peut devenir étouffante. Pourquoi ne pas profiter des vacances pour en élargir le cercle? On organise des activités avec les amis de l'enfant, on participe à des activités de groupe, on a recours à une gardienne avec laquelle il s'entend bien, on fait appel aux grands-parents, bref, on change la routine.

5- On instaure des privilèges et on renforce les bons comportements

Notre enfant se conduit mal? On retire un privilège. Être privé d'une sortie chez un copain, cela fait réfléchir. Il a bien agi? On le félicite et on ajoute un privilège.

6- On change d'air

Le soir, on essaie de sortir pour relaxer. Rien de mieux que le plein air pour se calmer quand la marmite chauffe!

 

RETOUR AU DOSSIER VACANCES EN FAMILLE

Commentaires

Partage X
6-12 ans

Enfant difficile: que faire en vacances?

Se connecter

S'inscrire