6-12 ans

Aider notre enfant à réussir ses examens d'admission au secondaire

Aider notre enfant à réussir ses examens d'admission au secondaire

iStock Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

6-12 ans

Aider notre enfant à réussir ses examens d'admission au secondaire

Pour certains, les vacances coïncident avec la préparation des examens d’admission à l’école secondaire privée ou internationale. Voici 10 conseils pratiques pour aider!

Rafraîchir les connaissances de la 5e année. «Je recommande de garder les cahiers de 5e année et de réviser l'ensemble des notions à partir du mois d'août. Une attention spéciale doit être portée au français, en particulier à la compréhension de lecture et à la production écrite.»

- Isabelle Goyette, enseignante en première secondaire.

Se procurer un cahier de préparation à l'examen. «J'ai acheté le fameux coffret L'examen d'admission au secondaire. Tout le mois de septembre, sans excès et sans virer fou, ma fille travaillait dans son livre deux ou trois fois par semaine, les soirs où elle n'avait pas trop de devoirs. Ça l'a beaucoup mise en confiance.»

- Solène, mère d'une fille de 12 ans.

Familiariser notre enfant avec l'examen à choix multiples. «Mes filles n'ont fait que les examens, qui viennent avec le cahier de préparation, pour apprendre à noircir les cases et à ne pas trop s'attarder sur une question dont elles ignorent la réponse.»

- Isabelle, mère de trois filles de 12, 14 et 16 ans.

Ne travailler que les faiblesses. «Quand on a acheté le fameux livre, ma fille était vraiment découragée et voulait changer d'école secondaire. Je lui ai recommandé de ne retenir que l'examen de pratique fourni avec le coffret. Finalement, elle n'a eu besoin de faire qu'une dizaine d'exercices, dans des matières où elle était plus faible.»

- Nathalie, mère d'une fille de 16 ans.

Découvrir la cause des difficultés. «Si notre enfant éprouve beaucoup de difficulté dans sa préparation, il est important de comprendre pourquoi. A-t-il un problème d'estime de soi? Est-il trop compétitif? A-t-il des difficultés d'apprentissage ou d'organisation?»

- Isabelle Goyette, enseignante en première secondaire.

À lire aussi : Les examens stressent mon enfant

Profiter de l'été pour élargir leur culture. «Dès le début de l'été, ma fille a fait l'examen de pratique. Dans ses réponses, on pouvait lire que l'oratoire Saint-Joseph était situé à Toronto, que Victor Hugo était un peintre et que l'horloge Big Ben était à Berlin. On a donc profité de l'été pour se cultiver un peu, regarder quelques films classiques, aller aux musées et... faire un petit tour à l'oratoire!»

- Danielle, mère de deux filles de 13 et 16 ans.

Avoir recours au service de tutorat. «Avoir recours à un tuteur pour la préparation des examens, ça ne fait pas de miracles, mais c'est parfois plus facile qu'avec maman ou papa. En tant que tutrice privée, j'évalue l'élève et je lui fournis un plan de travail adapté.»

- Marie-Ève Marion, tutrice.

Donner confiance et dédramatiser. «La veille de l'examen, j'ai fait sentir à mon fils que j'avais confiance en lui et je lui ai rappelé que l'école privée était une option parmi d'autres.»

- Annie, mère d'un garçon de 14 ans.

Établir un horaire de sommeil. «Quelques jours avant les examens d'admission, mon fils et moi avons convenu d'un horaire un peu plus strict pour l'heure du coucher.»

- Caroline, mère d'un garçon de 15 ans.

Arriver à l'avance et se détendre. «Le matin de l'examen, nous sommes partis de la maison une heure trente à l'avance pour aller prendre un bon déjeuner dans un restaurant à deux pas de l'école. Quelle n'a pas été ma surprise de constater que des dizaines d'autres parents avaient eu la même idée!»

- Danielle, mère de deux filles de 13 et 16 ans.

Commentaires

Partage X
6-12 ans

Aider notre enfant à réussir ses examens d'admission au secondaire

Se connecter

S'inscrire