13 ans et plus

TDAH: Quoi faire si mon ado ne veut plus prendre sa médication

TDAH: Quoi faire si mon ado ne veut plus prendre sa médication

  Photographe : iStock

13 ans et plus

TDAH: Quoi faire si mon ado ne veut plus prendre sa médication

La première question à poser à l’enfant est: «Pourquoi tu ne veux plus la prendre?», indique la médecin psychiatre Annick Vincent.

«Si l’ado accepte son trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), mais qu’il trouve que la médication ne l’aide pas, sa réaction est légitime», explique l’auteure du livre Mon cerveau a encore besoin de lunettes, le TDAH chez les adolescents et les adultes.

Le raisonnement est le même si la médication a sur lui des effets secondaires, tels que la perte d’appétit, les maux de tête ou l’insomnie. Dans les deux cas, un autre type de médicament ou un changement de dosage pourrait régler le problème. Il suffit d’en parler au médecin.

Si l’ado souhaite arrêter sa médication, parce qu’il estime qu’il n’en a pas besoin, c’est une autre paire de manches! «Il y a celui qui ne croit pas qu’il a un TDAH, et il y a celui qui pense qu’il est capable de bien s’adapter en mettant des stratégies en place», explique la Dre Vincent. Dans de tels cas, une rencontre avec le médecin permettra de voir quelle action poser.

Si l’on teste l’arrêt temporaire du traitement, les parents ne devront surtout pas compenser, prévient la spécialiste, pour ne pas que l’enfant pense qu’il est fonctionnel. «Il faut aider le jeune à reconnaître les impacts de son TDAH et à voir si la médication est pertinente ou pas», dit-elle. Pour aller plus loin: attentiondeficit-info.com 

Commentaires

Partage X
13 ans et plus

TDAH: Quoi faire si mon ado ne veut plus prendre sa médication

Se connecter

S'inscrire