13 ans et plus

Sexualité: qu’est-ce que mon ado doit vraiment savoir?

Thinkstock Auteur : Coup de Pouce Crédits : Thinkstock

13 ans et plus

Sexualité: qu’est-ce que mon ado doit vraiment savoir?

La sexualité doit-elle être abordée différemment, selon qu’on s’adresse à une fille ou à un gars? Outre les consignes de prudence, qu’ont-ils réellement besoin de savoir? Les conseils de la sexologue Jocelyne Robert.

Selon Jocelyne Robert, quand on aborde la sexualité avec notre ado, il serait plus judicieux de mettre l'accent sur les ressemblances entre les deux sexes que sur leurs différences. «Filles et garçons partagent une certaine angoisse à l'idée de faire l'amour pour la première fois, et les deux ont reçu des messages trompeurs qui les mettent face à des attentes irréalistes. Dans la porno comme dans le romantisme, on véhicule de fausses représentations de ce que sont les relations sexuelles.» Ainsi, la sexologue croit que notre rôle, en tant qu'adulte, est d'outiller nos ados afin qu'ils soient capables de remettre les choses en perspective.

Les adolescents auront aussi des appréhensions face à leur corps et à la nudité, affirme Jocelyne Robert. «Ce n'est pas rien de se mettre nu devant quelqu'un pour la première fois! D'autant plus que les jeunes, les filles, mais aussi les garçons, se mettent beaucoup de pression en raison de tous ces corps parfaits qu'on voit dans la publicité, à la télé et au cinéma.» Jocelyne Robert insiste sur le fait que les deux visions - le point de vue masculin et le point de vue féminin - doivent être mises de l'avant par le parent: «Les garçons doivent avoir une idée ce qui se passe dans la tête et dans le corps des filles, et vice-versa.»

Bien sûr, il y a aussi toutes les questions liées à l'anatomie génitale, qui sont spécifiques à chaque sexe. Or, même si on se souvient d'avoir eu de nombreuses interrogations durant notre propre adolescence (sur l'érection ou la lubrification, par exemple), il est essentiel de ne pas brusquer notre jeune, surtout s'il ne souhaite pas entrer dans les détails. «À l'adolescence, c'est en grande partie à travers la sexualité que le jeune affirme son autonomie et se détache de ses parents, explique Jocelyne Robert. Son éveil sexuel relève de l'intimité et de la vie privée, et les détails de ses découvertes ne regardent absolument pas les parents. Il est primordial de respecter cette pudeur.» Si on souhaite informer notre ado en préservant son intimité, il existe d'excellents livres éducatifs sur le sujet, destinés aux adolescents, qu'on peut mettre à sa disposition, sans flafla ni discussion «malaisante».

En matière d'éducation sexuelle, l'important est de montrer son ouverture et de tendre la perche à la discussion: l'ado ne la saisira peut-être pas immédiatement, mais au moins, il ou elle saura qu'elle est à portée de main.

 
Commentaires
Partage X
13 ans et plus

Sexualité: qu’est-ce que mon ado doit vraiment savoir?

Se connecter

S'inscrire