13 ans et plus

Notre ado a-t-il un problème de jeu compulsif?

Notre ado a-t-il un problème de jeu compulsif?

Thinkstock Photographe : Thinkstock Auteur : Coup de Pouce

13 ans et plus

Notre ado a-t-il un problème de jeu compulsif?

On croit que notre jeune a un problème de jeu? Voici les signes à surveiller et des contacts pour se faire aider.

Entre 2 et 4% des ados ont une dépendance aux jeux de hasard et d'argent ou sont à risque d'en développer une. «La prévalence chez les jeunes est plus élevée que dans la population en général, car ils sont plus impulsifs et plus sensibles à l'influence et à la pression des pairs», explique Marie-Ève Roux, travailleuse sociale au programme de jeu pathologique du Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire. Les signes à surveiller:

  • s'intéresse aux jeux de hasard et d'argent;
  • nous emprunte davantage d'argent ou nous en vole et joue avec l'argent prévu pour ses repas et ses loisirs;
  • ment sur ses habitudes de jeu;
  • devient plus irritable, sa personnalité change;
  • éprouve des difficultés scolaires, s'absente de l'école ou néglige ses amis;
  • mise des sommes de plus en plus élevées;
  • passe beaucoup de temps à l'ordinateur;
  • côtoie des personnes qui jouent fréquemment (amis, membres de la famille).
On croit que notre jeune a un problème de jeu? Pour des conseils sur la façon d'aborder le sujet avec lui, on contacte Jeu: aide et référence, un service téléphonique d'information, de référence et de soutien disponible 24 heures par jour, 7 jours par semaine,. Infos: 1-800-461-0140, jeu-aidereference.qc.ca.  

Commentaires

Partage X
13 ans et plus

Notre ado a-t-il un problème de jeu compulsif?

Se connecter

S'inscrire