13 ans et plus

Étudier avec des écouteurs sur les oreilles?

Étudier avec des écouteurs sur les oreilles?

Étudier avec des écouteurs sur les oreilles? Photographe : iStock Auteur : Nathalie De Grandmont

13 ans et plus

Étudier avec des écouteurs sur les oreilles?

Notre ado a l'habitude d'étudier avec ses écouteurs? Devrait-on le lui interdire ou, au contraire, cette façon de faire peut l'aider? On lit ce qui suit.

Trois facteurs entrent en ligne de compte, répond François Richer, professeur au département de psychologie de l'UQÀM et directeur du Centre de neurosciences de la cognition.

1. D'abord, les différences individuelles. «Certains se laissent plus facilement distraire que d'autres», dit-il. Si notre jeune est dans cette catégorie, il risque de prendre plus de temps pour faire ses devoirs et d'avoir plus de difficulté à retenir la matière.

2. Les caractéristiques de la musique sont aussi à considérer. Sa nouveauté, notamment: les nouveaux succès d'un chanteur ou un groupe qu'on ne connaissait pas risquent davantage de nuire à la concentration qu'une musique familière. De même, la musique avec paroles distrait plus que la musique sans paroles. Le niveau sonore joue également un rôle. «Un volume modéré laisse de la place à la voix intérieure et à la réflexion, indique François Richer. Mais si la musique est à tue-tête, il est très difficile de s'entendre penser!»

3. Finalement, il y a le facteur habitude. À la longue, le jeune devient si habitué à cet environnement sonore que son cerveau l'interprète comme un bruit de fond, et non comme une distraction. Dans ce cas, la musique peut même devenir une sorte de barrière contre les autres bruits ambiants. Certains disent qu'elle leur permet d'entrer dans leur bulle et de ne pas être dérangés par ce qui se passe autour.

 

Concrètement, on fait quoi?

S'il réussit bien à l'école, on ne s'inquiète pas. Par contre, si ses résultats sont en deçà de ses capacités, ou s'il met un temps fou à faire ses devoirs, on lui suggère de se questionner: Suis-je souvent en train de relire les mêmes passages? Est-ce que j'oublie tout de suite ce que je viens de lire? Mes pensées sont-elles plus occupées par ma musique que par le devoir ou l'étude que je suis en train de faire? Puis, on lui propose d'essayer de travailler dans le silence pendant quelques jours, histoire de vérifier s'il est plus efficace sans musique.

Mais attention: s'il déteste l'école, les éventuels inconvénients de la musique peuvent être le prix à payer pour qu'il étudie un peu. En effet, comme la musique augmente le plaisir et rend les tâches plus agréables, elle peut le motiver à ouvrir ses livres. Alors, entre deux maux, on choisit le moindre...
 

À LIRE: Le sport prend le pas sur ses études

Commentaires

Partage X
13 ans et plus

Étudier avec des écouteurs sur les oreilles?

Se connecter

S'inscrire