0-5 ans

Une banque de lait maternel voit le jour au Québec

Une banque de lait maternel voit le jour au Québec

Thinkstock Photographe : Thinkstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Une banque de lait maternel voit le jour au Québec

Héma-Québec vient de lancer une banque de lait maternel. Les femmes qui le désirent et qui répondent à certains critères pourront donner leur lait, qui sera acheminé aux nouveau-nés prématurés.

Depuis le 1er février, les femmes qui désirent donner leur lait maternel peuvent postuler auprès d'Héma-Québec. La banque sera opérationnelle à partir du mois d'avril. Le Québec devient ainsi la quatrième province au pays à se doter d'un tel service, après l'Ontario, la Colombie-Britannique et l'Alberta. «En fait, il y a déjà eu une banque de lait maternel au Québec, mais elle a fermé ses portes dans les années 80, après le scandale du sang contaminé», explique Laurent Paul Ménard, porte-parole d'Héma-Québec.

Depuis lors, les prématurés de 32 semaines et moins nécessitant des soins médicaux et dont la mère ne peut allaiter n'avaient pas accès à du lait humain pasteurisé. Or, les recherches ont démontré que celui-ci est bien plus efficace pour combattre les infections, car il contient des anticorps. Il peut notamment prévenir l'entérocolite nécrosante, une maladie qui affecte le système digestif du nouveau-né prématuré. Le lait maternel contient également des hormones de croissance qui favorisent le développement du bébé.

Comment donner son lait?

Une mère ou future mère qui désire donner son lait doit répondre à certains critères:

  • être en santé (elle devra répondre à une entrevue et se soumettre à une prise de sang);
  • allaiter son bébé et avoir une surproduction de lait;
  • être non-fumeuse.

De plus, il faut habiter dans la région de Montréal ou Québec et avoir accouché dans l'un des centres hospitaliers suivants:

  • Centre hospitalier St. Mary
  • CHU mère-enfant Sainte-Justine
  • Hôpital Royal Victoria
  • Centre mère-enfant du CHUQ
  • Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval
  • Centre hospitalier de LaSalle
  • Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal
  • Hôpital général du Lakeshore

Si seulement certains centres hospitaliers sont ciblés, c'est pour atteindre plus rapidement le nombre de participantes visé (300 mamans). «On a privilégié les hôpitaux où il y a déjà en place un registre de donneuses de sang de cordon, vu que les critères de sélection sont les mêmes. Cela représente 6 000 mères inscrites par année», explique Laurent Paul Ménard. Il n'est pas exclu que l'option s'ouvre à d'autres hôpitaux dans le futur.

Les mères qui répondent aux critères de qualification recueillent leur lait à la maison et le congèlent. Héma-Québec vient le récupérer au moins une fois par mois. Il n'y a aucune rémunération, comme pour le don de sang, le don de lait est un geste altruiste et bénévole.

Le lait de la banque est destiné aux grands prématurés, il n'est donc pas possible d'en acheter.

Pour en savoir plus: Banque de lait d'Héma-Québec

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Une banque de lait maternel voit le jour au Québec

Se connecter

S'inscrire