0-5 ans

La dépression chez les jeunes enfants

La dépression chez les jeunes enfants

Thinkstock Photographe : Thinkstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

La dépression chez les jeunes enfants

Les jeunes enfants peuvent eux aussi souffrir de dépression. Quels sont les signes qui doivent nous alerter et que peut-on faire pour les aider?

Des recherches récentes ont montré que certains enfants souffrent de symptômes dépressifs dès 3 ans. Johanne Renaud, pédopsychiatre à l'Institut Douglas et boursière Standard Life en santé mentale chez les jeunes, répond à nos questions.

S'agit-il de vraie dépression? On ne parle pas ici de dépression proprement dite comme chez l'adolescent ou l'adulte, mais plutôt de symptômes qui font penser à une dépression. L'enfant est triste, pleure beaucoup, a peu d'énergie et n'a plus envie de jouer. Il peut aussi s'isoler, perdre l'appétit, éprouver des problèmes de sommeil et avoir tendance à se dénigrer (se trouver méchant, par exemple).

Quelles en sont les causes? L'enfant peut être déprimé pour diverses raisons, mais il est plus à risque s'il a un tempérament difficile et sensible depuis sa naissance, s'il y a des antécédents de dépression dans sa famille biologique ou si l'un de ses parents souffre actuellement d'une dépression.

Quand consulter? S'il n'y a aucun motif connu pour expliquer son état (séparation des parents, deuil, maladie) et que les symptômes persistent au-delà de deux semaines, on en parle à un médecin. Une fois que celui-ci aura vérifié qu'un problème physique n'est pas en cause, il pourrait nous orienter vers une ressource d'aide psychologique, si nécessaire. Avec les tout-petits, la médication n'est pas utilisée. En compagnie de notre enfant, on recevra plutôt du soutien pour adapter notre attitude à son tempérament et pour l'aider à mieux réguler ses émotions. Évidemment, si on est nous-même déprimée (ou le père), il faudra se faire traiter.

Commentaires

Partage X
0-5 ans

La dépression chez les jeunes enfants

Se connecter

S'inscrire