0-5 ans

L’engorgement, une difficulté courante de l’allaitement

L’engorgement, une difficulté courante de l’allaitement

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

L’engorgement, une difficulté courante de l’allaitement

Sein lourd, tendu, chaud et douloureux, s’agit-il d’un engorgement? Si oui, comment le traiter? Petit portrait d’une difficulté typique des premières semaines de l’allaitement, et des trucs pour la soulager.

Bien que l'engorgement puisse se produire tout au long de l'allaitement, il est plus fréquent en début de parcours. Particulièrement lors de la montée laiteuse, qui survient vers la troisième ou la quatrième journée après la naissance de bébé.
«Lors de la montée laiteuse, la mère passe du colostrum au lait de transition. Comme l'estomac du bébé est encore tout petit, celui-ci boit, mais ne réussit pas à bien vider les seins», explique Marie-Eve Loiselle, consultante en lactation au CHU Ste-Justine, qui précise que la montée laiteuse résulte aussi d'un œdème qui se forme autour de la glande mammaire.

Prévenir l'engorgement

Heureusement, la production de lait s'adapte bien aux besoins de bébé et nos seins retrouvent leur souplesse d'antan en quelques semaines. Si les tétées sont efficaces, complètes et fréquentes, la montée de lait se vit sans problème. «Sinon, on tire notre lait ponctuellement. Ce n'est pas facile, admet la consultante, puisque l'aréole est si tendue par le gonflement du sein que bébé n'arrive plus à la saisir et à téter.»

L'engorgement survient quand le sein reste plein trop longtemps ou lorsque notre soutien-gorge est trop serré. Il est donc important de porter un soutien-gorge qui ne comprime pas les seins et d'être détendue, reposée et confortable lors de l'allaitement.

Traiter l'engorgement

Voici les conseils de notre consultante en lactation pour traiter l'engorgement:

  • Cesser temporairement de porter un soutien-gorge.
  • Offrir les deux seins aussi souvent que possible.
  • Extraire le lait de l'autre sein (manuellement ou avec un tire-lait) si bébé n'en prend qu'un seul.
  • Avant la tétée, prendre un bain ou une douche, ou appliquer des compresses chaudes pour ramollir le sein et favoriser l'éjection du lait.
  • Après la tétée ou entre les tétées, diminuer l'inflammation en appliquant un sac de glace, des compresses froides ou des feuilles de chou vert, pendant 10 à 15 minutes.
  • Prendre un anti-inflammatoire ou un analgésique (ibuprofène ou acétaminophène) pour diminuer la douleur.
  • Consulter une infirmière, une consultante en lactation ou une sage-femme, afin de s'assurer que la prise du sein de bébé est bonne.

Attention: un engorgement non traité peut évoluer vers une mastite. Si notre sein est rouge ou qu'on fait de la fièvre, il faut consulter un médecin sans tarder.

 

Commentaires

Partage X
0-5 ans

L’engorgement, une difficulté courante de l’allaitement

Se connecter

S'inscrire