0-5 ans

Allaitement exclusif: comment introduire le biberon occasionnel?

Comment introduire le biberon occasionnel?

Allaitement exclusif: comment introduire le biberon occasionnel? Auteur : Amélie Cournoyer Crédits : iStock

0-5 ans

Allaitement exclusif: comment introduire le biberon occasionnel?

Allaiter exclusivement ne signifie pas être cloîtrée à la maison, le bébé vissé au sein. Pour faire des sorties (ou dormir plus de trois heures d’affilée la nuit), la nouvelle maman peut envisager de donner un biberon à l’occasion.

Il faut tout d'abord distinguer l'allaitement exclusif avec biberons occasionnels de l'allaitement mixte (ou partiel): alors que le premier consiste à donner un biberon - généralement de lait maternel - une ou deux fois par semaine, le second consiste à offrir tous les jours du lait maternel ainsi qu'une préparation commerciale pour nourrissons en alternant le sein et le biberon.

L'introduction du biberon

On recommande d'introduire le biberon occasionnel seulement lorsque la production de lait est bien établie (autour de la quatrième semaine de vie) et si l'allaitement se déroule bien. Mais il ne faut pas trop tarder non plus: le bébé de quatre semaines acceptera plus facilement le biberon que celui de quatre mois (plus l'enfant vieillit, plus il exprime ses préférences).

Certains bébés passeront aisément du sein au biberon, alors que d'autres se montreront plus récalcitrants. «Quelques tentatives, étendues sur une dizaine de jours, seront sûrement nécessaires pour habituer bébé à cette façon différente de boire son lait», prévient Lizanne Sénécal, consultante en lactation certifiée IBCLC.

Se faire des réserves

Une fois l'habitude instaurée, l'important est de se montrer assidue en lui donnant chaque semaine un biberon ou deux. Un arrêt de quelques semaines signifie souvent devoir tout recommencer à zéro et, comme bébé est plus âgé, ça peut devenir une tâche ardue.

On utilise idéalement du lait maternel. Tirer son lait permet de maintenir une production suffisante et d'éviter les éventuels problèmes liés aux préparations commerciales pour nourrissons (certains bébés n'aiment pas leur goût ou les digèrent mal). «On peut commencer à tirer son lait sur une base régulière à partir de la troisième ou quatrième semaine de vie pour se faire des réserves que l'on conserve au réfrigérateur ou au congélateur, précise Lizanne Sénécal. Le plus simple est de se tirer du lait le matin, au moment où les seins sont gorgés de lait.»

À LIRE AUSSI: Allaiter: oui, mais...

Quelques conseils pour que tout se passe bien

  • La personne qui introduit le biberon doit rester calme et prendre son temps (ça peut être le papa, les grands-parents, même la mère).
  • Bébé aussi doit être calme, mais en forme (au réveil, par exemple). On peut attendre qu'il ait faim, mais pas qu'il soit affamé.
  • Au début, on ne remplace pas une tétée par un biberon. On lui propose plutôt comme «collation».
  • Pour donner le biberon, on adopte une position différente de celle de l'allaitement (en assoyant bébé sur nos genoux par exemple).
  • Pendant le boire, on assure un mouvement constant qui «hypnotisera» bébé, que ce soit debout, en marchant, dans une chaise berçante ou sa chaise portative. 
  • On réchauffe la tétine environ à la température du corps en la passant sous l'eau chaude du robinet.
  • On donne le biberon droit en bouche plutôt qu'en angle (pour diminuer le débit de lait) et on prend plusieurs pauses en enlevant totalement la tétine de la bouche du bébé.
  • Pendant le boire, on peut parler au bébé sur un ton qui le rassurera.
  • Si bébé semble chercher le sein ou sa mère, celle-ci peut quitter la pièce ou la maison.
  • Si bébé refuse le biberon après plusieurs essais, on peut essayer une tétine de forme, de texture (silicone ou latex) ou de débit différents ou lui donner le lait au gobelet ou au verre.
 
Commentaires
Partage X
0-5 ans

Allaitement exclusif: comment introduire le biberon occasionnel?

Se connecter

S'inscrire