0-5 ans

5 mythes sur l’alimentation des bébés

Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

5 mythes sur l’alimentation des bébés

Est-ce qu'on peut donner du sucre à un bambin?  Faut-il lui donner des céréales s'il ne fait pas ses nuits? On fait le point sur les croyances qui entourent l'alimentation du bambin.

1. Si bébé mange des céréales, il fera ses nuits plus vite.

Quoi qu'en pensent nos grands-mères, c'est faux. La durée du sommeil nocturne de notre trésor dépend tout simplement de son rythme biologique et de son caractère. Avant 6 mois, le lait suffit à combler tous ses besoins nutritifs... et à le faire dormir comme un bébé.

2. Tant qu'il est allaité, bébé a toutes les vitamines qu'il lui faut.

Le lait maternel contient les vitamines et minéraux dont l'enfant a besoin, sauf la vitamine D. On doit lui en administrer un supplément de 44 U.I. par jour, soit 1 ml. Par ailleurs, un bébé nourri exclusivement au sein aura épuisé ses réserves de fer à l'âge de 6 mois. Après, il faut lui servir des aliments qui en renferment (ex.: céréales enrichies, viande, tofu ferme, légumes vert foncé). Quant au bébé prématuré, s'il est allaité, il a besoin de fer sous forme de supplément liquide à partir de l'âge de 2 mois.

3. On introduit d'abord les céréales, puis les légumes, puis les fruits.

C'est la façon de faire habituelle au Québec, mais ce n'est pas la seule. En fait, l'ordre d'introduction des aliments varie selon les coutumes et les cultures. On peut servir à bébé les pommes avant les petits pois si ça nous chante! L'important, c'est de lui offrir un aliment nouveau à la fois et d'attendre 3 jours avant d'en ajouter un autre.

4. Pas de fraises ni d'agrumes avant 1 an.

Rien ne prouve que l'introduction tardive d'aliments potentiellement allergènes empêche le développement des allergies. On peut donc offrir à bébé des fraises et des agrumes avant sa première année, même s'il est plus prudent d'introduire d'abord pommes, poires, pêches, abricots, prunes, bananes, melons et pruneaux. Une exception: le kiwi. Vu son potentiel allergène élevé, on recommande d'attendre que bébé ait 1 an avant de lui en servir. Même précaution pour le blanc d'oeuf et les arachides. Et le miel? On ne lui en donne pas avant qu'il ait soufflé sa première bougie, car il peut contenir des cellules de botulisme.

5. Le sucre rend les enfants excités.

Contrairement à la croyance populaire, des études scientifiques ont montré que les sucreries ne rendent pas les enfants surexcités ni hyperactifs. Par contre, gare à la carie dentaire!

Sources: Association québécoise des allergies alimentaires, Santé Canada et Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans. (Institut national de santé publique du Québec, 2010, 736 p.).

 

À LIRE: 5 trucs pour bien nourrir bébé en voyage


 
Commentaires
Partage X
0-5 ans

5 mythes sur l’alimentation des bébés

Se connecter

S'inscrire