0-5 ans

12 conseils pour un jardin sécuritaire

12 conseils pour un jardin sécuritaire

Thinkstock Photographe : Thinkstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

12 conseils pour un jardin sécuritaire

Les enfants courent, sautent, grimpent... Si on ne souhaite surtout pas les empêcher de profiter pleinement des moments qu’ils passent au grand air, on aimerait au moins limiter les risques.

«L'environnement ne sera jamais 100% sans danger», rappelle d'emblée le Dr Claude Cyr, pédiatre aux soins intensifs de pédiatrie du CHU de Sherbrooke et membre du comité de prévention des blessures de la Société canadienne de pédiatrie. On peut par contre protéger nos enfants des dommages les plus graves... À quoi doit-on faire attention?

Vers 12 à 18 mois

1. Les plantes toxiques «Les petits mettent tout dans leur bouche sans distinction. Le datura, la digitale et les baies du houx sont donc à proscrire.»

2. Les pesticides «Ils nuisent au développement des jeunes enfants. Pendant l'épandage, on ferme les fenêtres de la maison. Puis, dans les 48 heures qui suivent, on évite la zone traitée.»

3. La piscine creusée «On la clôture des quatre côtés, avec une porte autofermable, et on ne laisse aucun passage possible par-dessus ou en dessous. Les petits ne s'y baignent que sous la supervision d'un adulte et on leur met une veste de flottaison quand ils jouent dans les parages.»

4. Les animaux domestiques «Dès leur jeune âge, mais sans leur faire peur, on apprend à nos enfants la conduite à adopter avec les animaux.»

Vers 2 à 3 ans

5. Les véhicules «Dès qu'un enfant s'approche d'un engin motorisé (moto, VTT, tracteur, rue), on reste à moins d'un mètre de lui. Les nouveaux modèles d'autos ont d'ailleurs des caméras de recul tant les accidents sont fréquents.»

6. Les escaliers «On leur enseigne la bonne façon de les descendre, les mains libres et bien concentré. On évite de laisser des objets sur les marches, on s'assure que les souliers de l'enfant sont bien attachés et que ses vêtements ne traînent pas par terre.»

7. Les plans d'eau naturels «L'idéal est de donner aux enfants des cours de natation de survie dès qu'ils sont en âge de comprendre les consignes, pour qu'ils puissent se tourner en cas de chute, faire la planche et nager sur 2 mètres. Mais même s'ils savent nager, on ne les laisse jamais sans surveillance.»

8. Les piscines hors terre «Si un enfant arrive à monter sur une chaise pour prendre des biscuits dans l'armoire, il sera aussi capable d'escalader le rebord de la piscine pour repêcher un ballon dans l'eau. On s'assure donc qu'il n'ait aucun point d'accès facile à grimper (thermopompe, filtreur, objets divers).»

Vers 4 à 5 ans

9. Les arbres «On les décourage de grimper sans supervision. Et si on est inquiet, on coupe les branches basses.»

10. Les modules de jeu «On les choisit de moins de deux mètres de haut. Pour amortir les chutes, on privilégie le taillis et le sable. Une balançoire ou un pneu accroché dans un arbre ne doit pas être trop haut non plus: une fois assis, l'enfant doit pouvoir poser les pieds au sol.»

11. Le trampoline «La Société canadienne de pédiatrie en déconseille formellement l'usage. Pour diminuer un peu le danger, on ne laisse sauter qu'un jeune à la fois, sous la surveillance constante d'un adulte, en interdisant les saltos avant ou arrière. On pose aussi un filet et un coussin sur les ressorts.»

12. Les feux «En aucun cas on ne laisse pas les enfants jouer autour d'une source de chaleur (barbecue, foyer extérieur, feu de camp...) et on ne dépose jamais de produit allume-feu à leur portée. Finalement, on évite l'usage de feux d'artifice et des feux de Bengale, une autre source importante de brûlures.»

 

Commentaires

Partage X
0-5 ans

12 conseils pour un jardin sécuritaire

Se connecter

S'inscrire