Jardinage

Comment composer de jolies jardinières

Comment composer de jolies jardinières

Comment composer de jolies jardinières Photographe : iStock Auteur : Larry Hogdson

Jardinage

Comment composer de jolies jardinières

Créer une belle jardinière fleurie où plusieurs plantes partagent le même espace, ce n’est pas sorcier! Il ne suffit que de quelques minutes d’efforts.

La grosseur du pot est l'un des premiers éléments à établir. Il faut savoir que les contenants de petite taille s'assèchent très rapidement, ce qui rend la culture très difficile puisque personne n'a le temps d'arroser deux fois par jour! Mieux vaut utiliser un pot de bonne taille - au moins 30 cm de hauteur et 30 cm de diamètre -, car sa masse de terreau constitue en elle-même un réservoir d'eau, réduisant les besoins d'arrosage à deux ou trois fois par semaine, ou même moins.

Aussi, il faut choisir les plantes en fonction des conditions de l'endroit où elles se trouveront: un site ensoleillé offre un maximum de choix, alors qu'un emplacement ombragé limite les options. Habituellement, les besoins en lumière des plantes sont indiqués sur leur étiquette.

Combien de plants par pot?

On plante les annuelles plus serré en pot que dans le sol. On regarde sur l'étiquette combien de centimètres de diamètre elle devrait atteindre, puis on divise ce chiffre par deux pour obtenir le bon espacement. Pour les variétés tombantes, on le divise par trois. On peut aussi calculer de 3 à 4 plantes par pot de 25 à 30 cm, de 4 à 6 par pot de 35 à 40 cm, de 6 à 8 par pot de 40 à 50 cm, etc.

Pour un effet réussi, on place une plante vedette (plus grande, plus dominante, comme un pénnisetum rouge ou un canna) au centre du pot, des plantes tombantes (dichondra, lierre, patate douce, etc.) sur le bord, puis on comble avec des «plantes de remplissage» (des annuelles plus touffues, comme des pétunias, des calibrachoas, bégonias, etc.)

Du papier journal pour drainer l'eau

Avant de planter, on place un morceau de papier journal sur le trou de drainage: il retiendra le terreau tout en laissant sortir le surplus d'eau. Aucune couche de drainage (cailloux, gravier, etc.) n'est nécessaire. On remplit plutôt le pot d'un terreau aéré, comme un terreau pour contenants, puis on y mélange un engrais à dégagement lent, selon le dosage recommandé. On humidifie bien.

Avec une truelle ou une cuillère, on prépare un petit trou pour chaque plante. On retire celles-ci de leur pot et on place les mottes de racines dans les trous, puis on les couvre de terreau. Quand la plantation est terminée, on arrose bien.

On fertilise

Pendant l'été, on arrose en profondeur dès que le terreau est sec au toucher, en ajoutant chaque fois un peu d'engrais soluble pour compenser le fertilisant perdu au lessivage. Beaucoup d'annuelles modernes sont «autonettoyantes» et fleuriront tout l'été sans même qu'on ait besoin de supprimer les fleurs mortes!

À lire aussi: 10 plantes pour les cours mi-ombragées

Retour au dossier Jardinage

 

Commentaires
Partage X
Jardinage

Comment composer de jolies jardinières

Se connecter

S'inscrire