Entretien

Adopter une plante... carnivore

Adopter une plante... carnivore

Rebekah O'reilly/EyeEm/Getty Images Photographe : Rebekah O'reilly/EyeEm/Getty Images Auteur : Coup de Pouce

Entretien

Adopter une plante... carnivore

En général, dans la nature, les oiseaux, les animaux, les insectes et les humains mangent des végétaux. Originales, les plantes carnivores ont inversé ce processus pour combler le déficit d'éléments nutritifs des milieux très pauvres où elles vivent: pour se nourrir, elles tendent des pièges aux insectes (en ce sens, elles mériteraient plutôt le nom d'insectivores).

Comme elles sont dépourvues de muscles ou de dentition, c'est grâce au liquide que sécrètent des glandes situées sur la face interne de leurs feuilles qu'elles digèrent les victimes attirées par leurs stratagèmes. Selon le site Internet du Jardin botanique de Montréal, il en existe 500 espèces dans le monde et on peut en trouver 14 au Québec. On a des mouches à fruits dans la cuisine? Pourquoi ne pas adopter une plante insectivore?



Notre choix: la Drosera spathula.

Caractéristiques: plante insectivore néo-zélandaise aux poils rouges collants qui attire les mouches à fruits, les maringouins, les fourmis, etc.

Sol: mélange de mousse de tourbe et de sable.

Lumière: moyenne à ensoleillée.

Particularités: plante intéressante pour les débutants éviter de toucher ses gouttelettes pour préserver aux feuilles leur capacité de capturer les insectes.

Prix : environ 10$ le pot de 2 po dans un mini-terrarium en plastique, dans les centres-jardins.

À lire aussi: 12 plantes pour les cours ombragées

 

Commentaires

Partage X
Entretien

Adopter une plante... carnivore

Se connecter

S'inscrire