Entretien
15 févr. 2010

10 petits électros dont on ne se passerait pas

Par Martine Gingras

Auteur : Coup de Pouce

Entretien
15 févr. 2010

10 petits électros dont on ne se passerait pas

Par Martine Gingras

FOUR À MICRO-ONDES
On l'utilise pour cuire un repas en vitesse, décongeler les aliments, faire bouillir l'eau et... agrémenter nos soirées ciné de maïs soufflé!

Nos critères de choix
  • La capacité. Pour une famille de quatre, un appareil de format moyen (1,6 pi3) est l'idéal. Les petits modèles conviennent si on est seule ou qu'on a peu d'espace.
  • La puissance. La vitesse maximale de cuisson dépend du nombre de watts. À savoir: les temps de cuisson sur les emballages sont généralement calculés en fonction d'une puissance de 1 100 W.
  • L'efficacité. La cuisson inégale est le principal problème avec les fours à micro-ondes. Un plateau rotatif améliore la situation, mais le milieu de notre lasagne reste quand même froid. Une nouvelle technologie appelée Inverter améliore la performance et uniformise la cuisson.
  • Les fonctionnalités. Des touches préprogrammées accélèrent les opérations. Une nouveauté vraiment utile: un capteur qui mesure le niveau de vapeur dans l'appareil et ajuste automatiquement le temps et l'intensité de cuisson. Plus besoin de tester et de remettre les aliments aux 30 secondes!

Prix: 180 $ à 350 $, selon les fonctionnalités, pour un appareil de format moyen.
Un bon achat: Le Genius, de Panasonic, offre une capacité de 1,6 pi3 et une puissance de 1 200 W, utilise la technologie Inverter et possède un capteur de vapeur (189,99 $, chez Sears et Future Shop).


SÈCHE-CHEVEUX
Il sèche notre chevelure, bien sûr, mais qui ne l'a pas déjà utilisé pour assécher en vitesse un bout de vêtement mouillé? Il est aussi pratique pour installer un plastique coupe-froid à l'approche de l'hiver.

 

Nos critères de choix
  • La performance. Autrefois réservée aux appareils professionnels, la technologie céramique-ionique, qui accélère le temps de séchage tout en étant moins dommageable pour les cheveux, est maintenant monnaie courante, même sur les appareils abordables.
  • Les fonctionnalités. On veut au moins deux réglages de température et une option «air froid» pour fixer la mise en plis.
  • Les accessoires. Un concentrateur permet de canaliser la chaleur pour un séchage plus efficace; un diffuseur est indispensable si on a les cheveux frisés.
  • Le niveau sonore. C'est le principal irritant avec ces appareils, qu'on utilise pourtant près de l'oreille, parfois avant que le reste de la maisonnée soit réveillé. Comme le nombre de décibels est rarement précisé, mieux vaut tester l'appareil en magasin ou s'assurer qu'on pourra le retourner au besoin.

Prix: 30 $ à 50 $.
Un bon achat: Plus silencieux que la moyenne, le sèche-cheveux céramique-ionique Quietone, de Conair, possède néanmoins un puissant moteur de 1 875 W; il inclut un concentrateur et un diffuseur (34,99 $, chez Future Shop, Jean Coutu, Sears et Zellers).

VENTILATEUR PORTATIF
Le ventilateur nous apporte un peu de fraîcheur par temps chaud et est fort pratique pour accélérer le séchage de la peinture ou du vernis.

Nos critères de choix

  • Le type. Les modèles de table se rangent facilement et se posent partout; ceux sur pied sont plus encombrants, mais parfaits pour ventiler une pièce.
  • La performance. On ne se laisse pas impressionner par la grosseur des pales: de petites lames aérodynamiques déplacent l'air plus efficacement.
  • La sécurité. On choisit un appareil avec une base large et solide, qui est bien équilibré. Il doit être stable même à haute vitesse.
  • Les fonctionnalités. On veut au moins deux vitesses et une tête inclinable.
  • Le niveau sonore. On pourrait vouloir le faire fonctionner pendant qu'on travaille, ou même de nuit. On l'essaie en magasin pour s'assurer qu'il ne vrombit pas comme un avion.


Prix: 50 $ à 100 $.
Un bon achat: Fabriqué au Canada, le Seabreeze Turbo-Aire est doté de lames aérodynamiques: très efficace, il consomme moins d'énergie que les appareils dotés de pales et il est aussi plus silencieux (89,99 $, chez Canadian Tire et Home Depot).


ROBOT CULINAIRE
Le robot n'a pas son pareil pour mélanger, râper, concasser, hacher, pétrir et couper sans effort.

Nos critères de choix

  • La capacité. Les bols contiennent de 3 à 14 t. Un bol de 7 t est un bon compromis, car il permet de cuisiner avec aisance et se range facilement.
  • La dimension. Les gros appareils sont lourds et prennent de l'espace de rangement, mais ils sont moins bruyants et plus stables.
  • Les accessoires. Les lames incluses avec la plupart des appareils couvrent tous les besoins de base. On cuisine beaucoup? On choisit un appareil permettant l'ajout d'accessoires supplémentaires (coupe julienne, râpe fine, tranches d'épaisseur variable). Offerts en option, ils sont chers, mais on peut les dénicher à prix doux dans les enchères du site eBay.ca.

Prix: 150 $ à 230 $.
Un bon achat: Le Prep 7, de Cuisinart, inclut deux lames (à mélanger et à hacher), deux disques (éminceur 4 mm et râpe), et il est doté d'un pratique entonnoir ultralarge (229,99 $, chez La Baie, Déco Découverte, Sears et Home Depot).

 

FER À VAPEUR
Même si on privilégie les vêtements qui nécessitent peu d'entretien, il est rare qu'on s'en tire sans avoir à défroisser quelques morceaux.

Nos critères de choix
  • Les fonctionnalités. On a besoin d'au moins deux réglages de vapeur (doux pour les tissus légèrement froissés et puissant pour les plis rebelles). On recherche l'option «jet de vapeur à la verticale», qui permet de défroisser les vêtements suspendus à un cintre et les rideaux.
  • L'entretien. Pour utiliser l'eau du robinet sans souci, on vérifie que le fer est muni d'un système antitartre, qui prévient le blocage des orifices à vapeur.
  • La sécurité. On choisit un appareil qui s'arrête automatiquement après quelques minutes d'inactivité.



Prix: 40 $ à 120 $.
Un bon achat: Le fer à vapeur NIS650TR, de Panasonic, possède toutes les caractéristiques énumérées, incluant le jet de vapeur à la verticale. Il est aussi muni d'un fil rétractable: fini, le tortillon autour de l'appareil! (49,99 $, au Centre du rasoir et chez Déco Découverte.)


MÉLANGEUR À MAIN
Parfait pour faire des potages et des purées et pour transformer les fruits congelés en délicieux smoothies. Moins puissant qu'un modèle sur pied, le mélangeur à main est cependant plus pratique: comme on l'immerge à même nos casseroles, on évite de transvider nos préparations brûlantes et il y a moins de vaisselle à laver.

Nos critères de choix

  • Les vitesses. Il faut pouvoir les régler de basse (pour limiter les éclaboussures) à rapide (pour monter une mayonnaise en un tournemain).
  • Le matériau. Un embout en inox, plutôt qu'en plastique, résistera mieux à la chaleur et aux taches.
  • Les accessoires. Outre l'embout à lame standard, on apprécie deux accessoires pratiques: le fouet (pour monter les blancs d'oeufs en neige ou fouetter la crème) et le minihachoir (pour hacher les fines herbes et préparer les trempettes et la salsa).



Prix: 70 $ à 130 $.
Un bon achat: Le Multiquick Impression, de Braun, est un appareil 3 en 1 qui mélange, hache et fouette grâce à ses accessoires interchangeables. Un bouton «turbo» permet d'obtenir la puissance maximale instantanément (99 $, à la Boutik Électrik).


FOUR GRILLE-PAIN
Il grille le pain, mais il permet aussi de varier la routine matinale en réchauffant les croissants ou les chocolatines. On s'en sert également comme four d'appoint: moins énergivore qu'un four standard, il est très utile pour cuisiner de petites quantités.

Nos critères de choix

  • La dimension. On évalue l'espace de comptoir disponible et nos besoins avant de choisir entre un petit modèle (4 tranches de pain) ou un grand (6 tranches ou une pizza de 12 po).
  • L'efficacité. Deux technologies accélèrent le temps de cuisson: la convection (un ventilateur fait circuler l'air chaud dans le four) et l'infrarouge (qui irradie les aliments).
  • L'entretien. Un intérieur antiadhésif et un plateau ramasse-miettes amovible facilitent le nettoyage.
  • La sécurité. On opte pour un modèle qui s'éteint automatiquement en fin de cuisson.


Prix: 70 $ à 130 $ pour un modèle de base, 150 $ à 300 $ pour un modèle à convection ou à infrarouge.
Un bon achat: Le four grille-pain à convection de Cuisinart accueille une pizza de 12 po. Il est doté d'une minuterie et de fonctions préprogrammées fort pratiques (229 $, chez Home Depot, La Baie, Déco Découverte, Sears et Future Shop).MIJOTEUSE
La cocotte électrique permet de faire mijoter les aliments à très basse température durant de longues heures, sans qu'on ait à s'en soucier. Même les viandes les plus coriaces en ressortent tendres et savoureuses.

Nos critères de choix
  • La dimension. Les modèles de 1,5 à 2 L se rangent facilement, mais, pour une famille de quatre personnes ou pour prévoir des portions à congeler, un modèle de 4 à 6 L est l'idéal.
  • Le nettoyage. Pour se faciliter la vie, on vérifie que le récipient et le couvercle vont au lave-vaisselle.
  • Les fonctionnalités. Une minuterie programmable nous évite de devoir surveiller l'appareil: une fois le repas cuit, la mijoteuse passe automatiquement en mode réchaud.


Prix: 40 $ à 120 $, selon les fonctionnalités.
Un bon achat: La mijoteuse programmable Set'n'Forget, de Hamilton Beach, contient 6 L, va au lavevaisselle et possède une sonde qui arrête la cuisson dès que les aliments sont à point (69,99 $, chez Sears, Future Shop, La Baie, Canadian Tire et au Centre du rasoir).

 

ASPIRATEUR À MAIN
Pour ramasser les miettes du souper, nettoyer une zone difficile à atteindre ou faire le ménage de la voiture, l'aspirateur à main est idéal.

Nos critères de choix

  • Le type. On a le choix entre les modèles à pile (pratiques, ils vont partout) ou à fil (encombrants, mais puissants et sans contraintes d'autonomie); ces derniers peuvent même remplacer l'aspirateur principal dans un petit appartement.
  • L'autonomie. Point crucial à surveiller sur les modèles à pile, car elle varie de seulement 5 à 20 minutes.
  • L'efficacité. De nouveaux modèles dits cycloniques éloignent la poussière et les débris du filtre pour maintenir une succion maximale.
  • Les accessoires. Les plus utiles sont l'embout suceur (pour les coins difficiles d'accès) et la brosse (pour les tapis). Pour éviter de les chercher quand on en a besoin, on choisit un appareil avec accessoires intégrés.


Prix: 50 $ à 170 $.
Un bon achat: Certifié EnergyStar, l'aspirateur sans fil AccuCharge, de Dirt Devil, utilise une pile à durée de vie prolongée avec temps de recharge accéléré; il possède un bec repliable et une brosse rétractable (69,99 $, chez Zellers et Home Depot).

 

PERCEUSE-VISSEUSE SANS FIL
Cet indispensable de l'atelier permet de percer des trous et de visser sans se fatiguer. En se procurant des accessoires, on peut même l'utiliser comme ponceuse, cireuse ou meule de finition.

Nos critères de choix

  • La puissance. Elle dépend du voltage de la pile: pour les travaux courants, un appareil de 12 à 15,6 V suffit.
  • Les fonctionnalités. Pour ajuster l'intensité en fonction de la tâche à accomplir, il nous faut deux gammes de vitesses (indiquées en tours par minute).
  • Le confort. On recherche un modèle qui offre une bonne prise tout en n'étant pas trop lourd.
  • L'autonomie. Indiquée en ampères-heures (Ah), elle varie selon l'intensité de la tâche. La plupart des ensembles incluent deux piles, ce qui nous évitera d'avoir à interrompre un projet en cours. On préfère les nouvelles piles lithium-ion ou celles au nickel-métal hydrure (NiMH): plus chères que les piles au nickelcadmium, elles offrent toutefois un meilleur rendement par charge et ne comportent pas de métaux lourds (ce sont donc des choix plus écolos).

Prix: 100 $ à 200 $.
Un bon achat: La nouvelle perceuse sans fil Haussmann 14,4 V comprend deux piles lithium-ion, un chargeur 1 heure, 12 forets et embouts de tournevis ainsi qu'un coffre de rangement (139,99 $, chez Rona et Réno- Dépôt).

 

Partage X
Entretien

10 petits électros dont on ne se passerait pas