Animaux

Partir en vacances avec son chat

Partir en vacances avec son chat

IStock Photographe : IStock Auteur : Coup de Pouce

Animaux

Partir en vacances avec son chat

Avant le départ
  • Assurez-vous que tous les vaccins de votre animal sont à jour. Ainsi, vous ne prenez pas le risque de contaminer les autres animaux qu'il pourrait côtoyer dans ce nouvel environnement (au camping, à la campagne, à la mer, etc.).

  • Pensez aussi à le vermifuger et à lui appliquer un traitement antiparasitaire 15 jours avant le départ (traitements à renouveler pendant votre séjour). Les tiques et les puces pullulent en été; elles sont responsables de démangeaisons chez votre animal et peuvent lui transmettre des maladies, dont certaines sont transmissibles à l'homme.

Attention, depuis le 3 juillet 2011, seule l'identification par puce électronique est reconnue si vous voyagez au sein de l'Union européenne.

 

Bon à savoir

Chaque fois que vous partez, pensez à prendre son carnet de santé ainsi qu'un crochet à tiques; cela peut toujours servir, surtout en été lorsque votre chat part en promenade.

 

Pendant le voyage

En voiture

  • Pour un maximum de sécurité, installez votre chat dans sa cage de transport. Choisissez-la de préférence rigide pour plus de confort et de sécurité. Si votre chat est calme et habitué aux voyages en voiture, vous pouvez le laisser en dehors de sa cage, mais attaché avec sa ceinture de sécurité (oui, oui, ça existe! On en trouve sur Internet).

  • Faites des pauses toutes les deux heures pour le laisser se dégourdir les pattes et le faire boire

  • Évitez de le nourrir avant le départ, surtout s'il souffre du mal des transports.
  • Quand vous le sortez de la voiture, veillez à le garder en laisse. Vous seriez surpris du nombre d'animaux qui s'échappent sur les aires d'autoroutes! Une bien mauvaise façon de commencer les vacances.

  • Ne laissez jamais votre chat enfermé seul dans la voiture et en plein soleil, ni même à l'ombre; n'oubliez pas qu'une ombre ça bouge et qu'il peut faire très chaud, même à l'abri du soleil.

En train

Selon VIA Rail (www.viarail.ca/fr/infos-utiles/bagages/animaux-de-compagnie), seuls les chats, les chiens et les petits rongeurs sont acceptés à bord des trains de VIA. Ils doivent être transportés dans une cage rigide assez grande pour leur permettre de se tenir debout. Vous devez également fournir un cadenas. Le tarif est de 15$ à 50$ par train. En cas de transfert, des frais 15$ à 50$ s'ajoutent par train successif. À noter, si le voyage excède deux heures, la compagnie autorise à voir son animal pour le nourrir, le nettoyer et lui donner de l'eau.

 

En avion
Les chats sont autorités à voyager avec vous en cabine, dans un bagage homologué par les compagnies aériennes (sauf bien sûr si vous avez un chat hors norme, de type maine coon; dans ce cas, il voyagera en soute climatisée, avec les chiens). Si votre chat appréhende ce voyage, votre vétérinaire pourra lui donner un relaxant et vous finirez de le rassurer en lui laissant un objet imprégné de votre odeur.


Notre bonne adresse

petfriendly.ca

Un site qui recense les hôtels et hébergements acceptant votre animal, et ce, à travers tout le Canada.

Le mal des transports

Avoir un chat qui souffre du mal des transports peut être un vrai problème. Non seulement c'est pénible pour lui, mais ça l'est aussi pour vous. Cela peut même décourager certains maîtres dans leurs déplacements.

Les symptômes du mal des transports

  • Votre chat salive de façon excessive.
  • Il halète beaucoup.
  • Il est plutôt agité.
  • Il tremble.
  • Il miaule.
  • Il est pris de haut-le-cœur ou de vomissements.
  • Il va jusqu'à déféquer.

Bien sûr, tous les chats ne présentent pas tous ces symptômes à la fois, un seul même peut suffire. C'est à vous qui connaissez bien votre compagnon, de les repérer. Une chose est sûre : les chats n'aiment vraiment pas voyager en voiture. Lorsqu'ils sentent l'heure du départ arriver, le stress monte et peut les faire vomir juste avant de monter dans la voiture.


Ce mal s'explique par une stimulation de l'oreille interne ainsi qu'une situation vécue comme stressante par l'animal. C'est pourquoi il peut aussi se manifester avec les autres modes de transport comme l'avion, le train ou le bateau.

 

Demandez de l'aide à votre vétérinaire

Plutôt que de priver votre animal de sorties ou de l'abrutir avec des calmants, faites le point avec votre vétérinaire. Il existe des médicaments simples à administrer qui soulageront efficacement votre chat. Vous pouvez aussi faire en sorte de le rassurer et de rendre son voyage en voiture plus confortable, en veillant par exemple à faire circuler de l'air dans la partie arrière où il se trouve. Il est également judicieux d'éviter les odeurs fortes comme le tabac ou un parfum capiteux. Pour les longs trajets, faites des pauses toutes les deux heures afin de lui dégourdir les pattes (en veillant à le sortir attaché à une laisse) et donnez-lui de l'eau fraîche.

Bien sûr, plus vous habituez votre chat à voyager jeune, mieux c'est. Mais si votre chat est malade en voiture, demandez au vétérinaire un remède qui le soulagera. Que ce soient des anti vomitifs, des tranquillisants ou des sédatifs, ils aideront votre chat à surmonter ce qui est une véritable épreuve pour lui et par la force des choses... pour vous.


Bon à savoir

Pour détendre votre chat, vous pouvez également asperger sa cage et le siège arrière de phéromones en vaporisateur. Ces produits l'aideront à se détendre et à prendre son mal en patience.

 

Extrait du livre Le Guide du chat heureux, par Sophie de Villenoisy, Transcontinental, 2011

 

 

 

 

 

 

À LIRE: Animaux: 10 problèmes embêtants et leurs solutions

 

Commentaires

Partage X
Animaux

Partir en vacances avec son chat

Se connecter

S'inscrire