Animaux

Attention aux tiques sur nos animaux!

Attention aux tiques sur nos animaux!

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Animaux

Attention aux tiques sur nos animaux!

La tique est un petit acarien qui se fixe sur la peau d'un vertébré (mammifère, oiseau ou reptile) pour se nourrir de son sang. Comme elle vit principalement dans les champs, les sous-bois et les herbes hautes, c'est en fréquentant de tels endroits que notre animal est sujet à être affecté par ce parasite. Au Québec, il existe quelques variétés de tiques, la plus importante étant la tique à pattes noires, aussi connue sous le nom de tique à chevreuil.

Les symptômes

La tique ne cause pas de démangeaisons: au moment de la morsure, elle sécrète une substance qui désensibilise légèrement l'épiderme de sa proie. C'est en caressant l'animal qu'on remarquera la présence d'une ou de plusieurs petites bosses. En écartant les poils, on peut observer l'acarien, qui mesure de 2 à 8 mm, selon son stade d'évolution.

Remédier au problème

D'abord, il faut retirer chaque tique au moyen d'un petit crochet spécialement conçu à cet effet. Il ne faut jamais tenter de retirer une tique au moyen d'une pince à épiler ou avec nos doigts, car une partie du corps de l'acarien peut rester loger sous la peau, causant ensuite une inflammation. Dans le doute, on consulte le personnel de notre clinique vétérinaire afin qu'il nous montre la marche à suivre.

Les risques de transmission dans la maisonnée

Heureusement, il est peu probable qu'un animal qui a des tiques transmette ses parasites aux autres membres de la famille, qu'ils soient humains, canins ou félins! Mais si nos autres animaux fréquentent des endroits à risque, ils peuvent aussi être piqués!

La maladie de Lyme

Malheureusement, la tique est un vecteur de la maladie de Lyme. Cette bactérie (Borrelia burgdorferi) est contractée par la tique lorsqu'elle se nourrit du sang de petits mammifères sauvages qui en sont porteurs. Par la suite, lorsqu'elle se nourrit du sang d'un autre être vivant, elle transmet la bactérie à sa nouvelle victime. La maladie de Lyme n'est pas banale, puisqu'elle peut causer une inflammation des articulations, voire une maladie rénale chez certains chiens. Il se peut que notre animal soit asymptomatique. Notre vétérinaire peut donc recommander un test sanguin permettant de déterminer s'il a contracté la bactérie. Dans l'affirmative, il prescrira éventuellement un traitement antibiotique approprié. Lorsqu'on sait qu'on fréquentera des régions à risque, l'idéal est de prévenir l'infestation à l'aide d'antiparasitaires. On en parle à notre vétérinaire, qui déterminera un mode préventif adapté à nos besoins, ce qui peut comprendre la vaccination contre la maladie de Lyme.

À LIRE AUSSI: Pour en finir avec les puces

 

Commentaires

Partage X
Animaux

Attention aux tiques sur nos animaux!

Se connecter

S'inscrire