Vacances et voyage

Camping: comment choisir notre destination

Camping: comment choisir notre destination

Auteur : Coup de Pouce

Vacances et voyage

Camping: comment choisir notre destination

Des lieux où profiter pleinement de la nature, il y en a des centaines au Québec. Comment faire le bon choix? Suivez le guide!

L'article se poursuit après le diaporama.

 

Galerie photos

prev next 1 de 7

Camping: comment choisir notre destination

Le camping Mer et Monde Écotour, Les Bergeronnes

Pour les amoureux.

Photographe: . Par : Simon Diotte Source: Coup de pouce, juin 2014

Camping: comment choisir notre destination

La Ménagerie, Parc National du Mont-Tremblant

Pour s'amuser en famille.

Photographe: SÉPAQ Par : Simon Diotte Source: Coup de pouce, juin 2014

Camping: comment choisir notre destination

Le camping Rivière-à-la-Pêche, Parc national de la Mauricie

Pour une immersion en nature

Photographe: . Par : Simon Diotte Source: Coup de pouce, juin 2014

Camping: comment choisir notre destination

Parc des Appalaches, Chaudières-Appalaches

Pour se balader avec son chien.

Photographe: Parc des Appalaches Par : Simon Diotte Source: Coup de pouce, juin 2014

Camping: comment choisir notre destination

Initiation au camping, SÉPAQ

.

Photographe: . Par : Simon Diotte Source: Coup de pouce, juin 2014

Camping: comment choisir notre destination

Tente Huttopia, Parc nationaux du Québec

.

Photographe: SÉPAQ Par : Simon Diotte Source: Coup de pouce, juin 2014

Camping: comment choisir notre destination

Tente oTENTIK, Parc nationaux du Canada

.

Photographe: . Par : Simon Diotte Source: Coup de pouce, juin 2014

 

En matière de camping, les Québécois ont l'embarras du choix. Il existe plus de 800 terrains de camping de toutes catégories au Québec: du camping accessible en voiture aux campings sauvages en passant par les campings saisonniers qui ressemblent à des colonies de vacances.

Comme à l'hôtel, il existe un système de classification pour les terrains de camping, de 0 à 5 étoiles, qui fait référence autant à la qualité des infrastructures qu'aux activités et services offerts. Cependant, on ne doit pas guider notre choix en se basant uniquement sur cette cote, notamment parce que la beauté du décor n'entre pas dans la liste de critères évalués. Ainsi, les campings rustiques, qui occupent souvent les plus beaux emplacements, sur le rivage par exemple, obtiennent rarement plus de trois étoiles. Pourtant, c'est souvent la beauté des lieux qui nous attire dans un terrain de camping plutôt qu'un autre. Voici néanmoins quelques principes de base pour nous orienter dans le choix de notre destination.

1. Pour fuir la civilisation
Rien ne bat le canot-camping. Les sites sont généralement accessibles uniquement par la voie des eaux. Tranquillité assurée. Deux destinations incontournables: la Réserve faunique La Vérendrye (Outaouais/Abitibi-Témiscamingue), avec ses 800 km de parcours canotables, et le Parc régional du Poisson Blanc (Hautes-Laurentides), avec ses campings sur des îles.

2. Pour une immersion en nature
On dresse notre tente dans les parcs nationaux du Québec ou du Canada. En règle générale, plus on s'éloigne des grands centres, plus ils sont sauvages. Deux beaux exemples: le camping Lac-Cascapédia, dans le Parc national de la Gaspésie, et le camping Rivière-à-la-Pêche, dans le Parc national de la Mauricie.

3. Pour se balader avec son chien
On met une croix sur les parcs nationaux du Québec, où les chiens sont interdits. On choisit plutôt un site dans un parc régional, un camping municipal ou un camping privé. Deux destinations pro-canins: le Parc des Appalaches (Chaudière-Appalaches) ou Au Diable Vert (Estrie).

4. Pour s'amuser en famille
Est-ce qu'il y a une plage ou une piscine, des modules de jeux, des embarcations à louer et un dépanneur? Si oui, c'est un bon plan famille, on réserve! Deux destinations recommandées: le centre touristique du Lac-Simon (Outaouais) ou le secteur La Ménagerie, dans le Parc national du Mont-Tremblant (Laurentides).

5. Pour les amoureux
On cherche un bord de l'eau, qui offre souvent de magnifiques couchers de soleil. Le must: dormir sur la Côte-Nord sur des rochers surplombant le fleuve Saint-Laurent et les baleines. Par exemple, le camping Mer et Monde Écotour, aux Bergeronnes.


Camping de luxe

Depuis quelques années, plusieurs terrains de camping louent des abris hyper-confortables équipés comme des chalets, avec lits, matelas, vaisselle, poêle, ustensiles de cuisine et même chauffage d'appoint. Il suffit donc d'apporter vêtements, sacs de couchage et bouffe. Voici trois destinations où faire du camping haut de gamme!

1. Parcs nationaux du Québec
La SÉPAQ propose sa propre formule de prêt-à-camper: les tentes Huttopia. Inspirées de la tente canadienne, ces tentes de luxe entièrement équipées ont poussé dans presque tous les parcs nationaux. Il en existe maintenant plus de 300. Prix: 118$/nuit.

2. Parcs nationaux du Canada
Parcs Canada a lancé en 2013 les tentes oTENTik, sorte d'hybride entre le refuge et la tente prospecteur. Coût: 120$/nuit.

3. Vallée Bras-du-Nord
Dans cette coop située à Saint-Raymond-de- Portneuf, un village de yourtes convie les visiteurs à une expérience nature grand confort. Dans ces habitations inspirées de la Mongolie, un puits de lumière permet de contempler le ciel étoilé bien emmitouflé dans son sac de couchage. Matériel de cuisine non inclus. Coût: 108$/nuit.

À l'école du camping

Pour démystifier le camping, la SÉPAQ et Parcs Canada offrent des initiations comprenant l'équipement, en compagnie d'un garde-parc.

À la SÉPAQ, les initiations se déroulent au Parc national d'Oka. «Sous la supervision d'un garde-parc, les participants apprennent à monter une tente, à partir un feu, à cuisiner en plein air et à bien se vêtir pour profiter du plein air», explique Annie Archambault, conceptrice du programme. Coût: 60$ par famille de jusqu'à 6 personnes.

Tout l'été, Parcs Canada organise des séjours d'initiation dans son réseau de parcs nationaux et de sites historiques. En plus d'enseigner les rudiments du camping, Parcs Canada y ajoute des activités récréatives, comme l'initiation au canot. 

Pour en savoir plus

  • Pour trouver un site hors-SEPAQ: campingquebec.com.
  • Pour une foule de conseils: mec.ca/infoconseils.
  • 100 campings coups de coeur au Québec, éditions Ulysse, 2011, 240 p., 24,95$.
  • Gourmands de nature, par Nathalie Le Coz, Fides, 2009, 216 p., 29,95$.
  • L'application Initiation au camping (iOS et Android), de Village de yourtes, Parcs Canada (gratuit)

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

Camping: comment choisir notre destination

Se connecter

S'inscrire