Loisirs et culture

Marc-André Grondin en 5 mots

Par
Marc-André Grondin en 5 mots

Marc-André Grondin en 5 mots

Auteur : Julie Roy Crédits : Eric Myre / TVA Publications

Loisirs et culture

Marc-André Grondin en 5 mots

Par

Cet automne marque le retour officiel de Marc-André Grondin dans une série télé québécoise. En cinq mots, il nous parle de Philippe, le personnage qu’il incarne dans L’imposteur.

Personnage — «Philippe, ce n’est pas une mauvaise personne, mais, au cours de sa vie, il a fait quelques mauvais choix. Au départ, c’est un musicien qui vendait de la drogue. De fil en aiguille, il a eu la possibilité de faire un gros coup d’argent, ce qui l’a mené en prison; il y a passé sept ans de sa vie. Quand il ressort, évidemment, plus rien n’est pareil.»

Imposteur — «J’ai dévoré les textes des trois premiers épisodes et j’ai presque supplié la production de me laisser voir le quatrième! Voilà comment j’ai su que j’aimerais faire partie de L’imposteur. Quand j’ai fait part de mes idées aux membres de l’équipe concernant le ton de la série, je me suis aperçu qu’ils avaient les mêmes en tête, sans qu’on en ait discuté d’abord. On avait même pensé à des lieux de tournage identiques. Là, j’ai été complètement convaincu!»

Flavie — «C’est la fille de Philippe. Quand il a été emprisonné, elle était assez jeune, mais aujourd’hui, c’est une préadolescente qui ne connaît pas beaucoup son père. Curieusement, j’ai déjà joué des pères au moins quatre ou cinq fois, souvent d’enfants plus jeunes, notamment dans le film L’affaire Dumont. Mais comme je vieillis, mes enfants (télévisuels!) grandissent eux aussi.»

Liberté — «J’ai l’impression que, même quand tu as fait ton temps en prison, la société n’arrive jamais à te pardonner. Même si tu es libre, tu as le sentiment de ne pas l’être. Philippe essaie de changer, d’avoir une vie différente, mais plus personne ne lui fait confiance, et il n’arrive pas à se trouver d’emploi. Il ira jusqu’à mettre sa vie en danger à cause de ça.»

Suspense — «Si j’ai un seul conseil à vous donner, c’est de bien écouter la série dans l’ordre! À chaque détour, on en découvre un peu plus sur l’intrigue. Le suspense est prenant, mais il ne faut rien manquer si on veut tout comprendre.»

TVA, tous les lundis 21 h.

Commentaires
Partage X
Loisirs et culture

Marc-André Grondin en 5 mots

Se connecter

S'inscrire