Loisirs et culture

Les 15 romans de votre été

Les 15 romans de votre été

22/11/63, par Stephen King Auteur : Coup de Pouce

Loisirs et culture

Les 15 romans de votre été

L'Atelier des miracles, par Valerie Tong Cuong
Mariette, Mike et Millie sont des écorchés de la vie. Ils aboutissent à l'atelier de Jean, un organisme communautaire où on tend la main aux gens en difficulté. Entre ces trois êtres que tout oppose naîtra une singulière amitié qui leur donnera la force nécessaire pour se relever. (JC Lattès, 2013, 264 p., 24,95$)

Ciel mon mari, par Mylène Bouchard
On a peu de temps pour lire? Ce court recueil de nouvelles se prend bien par un midi ensoleillé, en lunchant sous un arbre. Chaque histoire nous transporte dans une série d'univers en demiteintes. On y croise un veuf, un jeune garçon, une fille qui plante des arbres, bref, toute une troupe de personnages qu'on aperçoit à un moment particulier de leur vie. Une écriture limpide, sans flaflas, à apprécier à petites doses. (La Peuplade, 2013, 158 p., 21,95$)

22/11/63, par Stephen King
À la demande d'un ami, Jake Epping, professeur d'anglais, entreprend un voyage dans le temps et profite de l'occasion pour tenter d'empêcher l'assassinat de John F. Kennedy. Réussira-t-il? Même si on n'est pas une fan finie de King, on appréciera ce roman gigantesque, dense et fouillé. (Albin Michel, 2013, 944 p., 39,95$)

Dans l'ombre d'Edison. T. 1, Le Sorcier de Menlo Park, par Dominike Audet
Ici débute magistralement une saga autour de Thomas Edison, l'inventeur de l'ampoule électrique, et de sa maîtresse, une physicienne passionnée. La dimension historique prime sur les histoires de coeur, ce qui pourrait plaire à plusieurs. (Hurtubise, 2013, 544 p., 29,95$)

Ce ne sera pas si simple, par Annie L'Italien
Quand Louis-Joseph meurt, son testament stipule que chacune des femmes de sa vie ne recevra son dû qu'à la suite d'une chasse au trésor. Alors que l'épouse se tourne vers une voyante pour obtenir de l'aide, la jeune maîtresse fait appel à un détective privé. Tout ce beau monde se baladera à New York et en France à la recherche du prochain indice qui les mènera vers la victoire. Le ton drôle et sympathique n'est pas sans rappeler une bonne pièce de théâtre d'été. (Druide, 2013, 248 p., 19,95$)

Les Deux Saisons du Faubourg, par Mylène Gilbert-Dumas
Après l'excellent Yukonnaise, l'auteure installe son histoire dans le Vieux-Québec, où Adélaïde, une jeune comptable, décide de tout larguer pour travailler dans une chocolaterie. Pour boucler les fins de mois devenues plus difficiles, cette mère monoparentale décide de louer une de ses chambres à un professeur anglophone. Comme elle a pour voisine sa mère et un ami de longue date qui voudrait peut-être plus, les situations deviennent rapidement mouvementées. Un roman savoureux qui fait du bien à l'âme! (VLB, 2013, 360 p., 29,95$)

La Soeur de l'ombre, par Patricia MacDonald
Déjà bouleversée par le décès de ses parents, la jeune Alex apprend à la lecture du testament qu'elle a une grande soeur, donnée en adoption à la naissance. Alex entreprend de la retrouver, et la retrouvera en prison, coupable de meurtre. Jusqu'où Alex ira-t-elle pour l'innocenter? Un thriller psychologique tordu comme on les aime, où on arrive difficilement à trouver le coupable avant de tourner les dernières pages. (Albin Michel, 2013, 352 p., 29,95$)

La Maison de l'orchidée, par Lucinda Riley
On dévore avec plaisir ce chassé-croisé historique où les secrets des ancêtres viennent teinter la vie de personnages contemporains. Julia, une jeune pianiste, revient à Londres après un grand traumatisme. Elle trouve un peu de réconfort à Wharton Park, un imposant domaine où son grand-père travaillait. Un jour, elle trouve un ancien journal intime, et les secrets d'antan refont surface. Qu'a cet endroit de si particulier? Un roman touchant qui nous fera voyager de l'Angleterre à la Thaïlande, d'hier à aujourd'hui. (City, 2013, 592 p., 29,95 $)

Je vais mieux, par David Foenkinos
Même si le titre dit «Je vais mieux», le narrateur passe un bien mauvais moment: les choses se gâtent au boulot, sa femme demande le divorce et son beau-père meurt soudainement. Pire que tout, il a atrocement mal au dos. Au fil des visites à l'urgence, des scans et des rendez-vous paramédicaux farfelus, il essaie de mettre en lumière la source de son mal mystérieux. Un roman drôle et touchant, jamais misérabiliste, dont on lit des passages à voix haute à notre conjoint... qui s'empressera de le dévorer lui aussi. (Gallimard, 2013, 336 p., 29,95$)

Anita, une fille numérotée, par Claude Jasmin
Drôle d'hybride, ce roman de Claude Jasmin oscille entre la fiction et l'autobiographie... et ça fonctionne! On y découvre l'auteur, étudiant en céramique et amoureux fou d'Anita, une jeune fille juive rescapée d'Auschwitz. C'est la naissance de cet amour et les nombreux questionnements du jeune artiste qui rendent le récit aussi divertissant. À lire pour comprendre toute la fougue du Québec au coeur des années cinquante. (XYZ éditeur, 2013, 168 p., 19,95$)

Wilfrid Derome, expert en homicides, par Jacques Côté
Mi-polar, mi-biographie, il s'agit de l'histoire du fondateur du Laboratoire de recherche médico-légale de Montréal. On retrace les débuts de ce médecin légiste qui a été entre autres expert lors de procès célèbres comme celui de la belle-mère d'Aurore. Les fans d'émissions comme Les Experts découvriront avec intérêt la vie de ce détective scientifique de la première heure. (Boréal Compact, 2013, 448 p., 18,95$)

Tous mes amis sont des superhéros, par Andrew Kaufman
Tom prend l'avion pour Vancouver avec Super-Perfectionniste. Au cours du vol, on apprend à les connaître, ainsi que les superhéros qui peuplent leur vie. Une histoire d'amour totalement fantaisiste qui plaira à celles qui oseront s'abandonner à la douce folie de l'auteur. (Alto, 2013, 136 p., 12,95$)

Double meurtre à Borodi Lane, par Jonathan Kellerman
Cette histoire sordide où se mêlent éco-terrorisme et architecture risque de vous faire veiller tard. Engagé pour surveiller le chantier d'une luxueuse maison, un gardien de sécurité découvre deux corps à l'étage. Il ne se doute pas dans quel bourbier il vient de se mettre. Un bon polar à prix doux, on achète! (Points/Seuil, 2013, 456 p., 14,95$)

La Petite et le Vieux, par Marie-Renée Lavoie
Hélène rêve de grandes aventures et d'émotions intenses. Mais elle n'a que 8 ans, et son horizon se résume à sa famille et à son quartier défavorisé, peuplé de voisins hauts en couleur. On a eu un gros coup de coeur pour ce roman qui dépeint merveilleusement les petites et grandes misères de l'enfance grâce à une héroïne aussi vive et rebelle qu'attachante. (Bibliothèque québécoise, 2013, 240 p., 10,95$)

Rien ne s'oppose à la nuit, par Delphine de Vigan
Ce roman mi-biographique a récolté de multiples prix, et pour cause. En enquêtant sur la vie de sa mère et sur les drames qui ont secoué sa famille, l'auteure offre un récit bouleversant. Elle explore les liens complexes et douloureux entre une mère et sa fille, mais termine sur une note d'espoir. Une magnifique lecture! (Le Livre de Poche, 2013, 408 p., 13,95$; aussi disponible en format électronique)

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Les 15 romans de votre été

Se connecter

S'inscrire