Loisirs et culture

L’auteure du mois: Christine Eddie

Gilles Savoie Auteur : Coup de Pouce Crédits : Gilles Savoie

Loisirs et culture

L’auteure du mois: Christine Eddie

Pourquoi écrire un roman en hommage à quelqu'un? J'habite à Québec et la maman d'Angèle, mon amie d'enfance, vit à Shédiac, au Nouveau-Brunswick. Je ne pouvais pas, comme d'autres proches, lui rendre visite, apporter une lasagne... En revanche, je pouvais écrire un livre et en faire un projet stimulant pour Angèle. C'est une personne lumineuse, malgré la souffrance. Un mélange extrêmement inspirant de courage et de résilience. J'ai simplement essayé de voir la vie avec ses yeux.

A-t-elle participé à l'écriture? Nous avons échangé des courriels pendant plusieurs mois. Je lui posais des questions parfois toutes simples, parfois plus complexes. Tout n'a pas servi, et j'ai parfois un peu triché. Mais cette correspondance nous a enthousiasmées. Dès le début, sa mère et elle m'ont laissé une très grande liberté, ce que j'ai beaucoup apprécié.

Comment vous est venue l'idée d'inventer Népenthès, le meilleur ami d'Angèle? C'est Angèle qui raconte l'histoire. Il lui fallait quelqu'un à qui confier sa colère et son désarroi, parler en toute franchise. Bien sûr, Népenthès n'est pas le prénom le plus sexy, mais c'est un mot qui lui va comme un gant quand on découvre, à la fin du roman, ce qu'il signifie.

Je suis là, par Christine Eddie, Alto, 2014, 160 p., 20,95$.

Commentaires
Partage X
Loisirs et culture

L’auteure du mois: Christine Eddie

Se connecter

S'inscrire