Loisirs et culture

L'auteur du mois: Jussi Adler-Olsen

L'auteur du mois: Jussi Adler-Olsen

Auteur : Coup de Pouce

Loisirs et culture

L'auteur du mois: Jussi Adler-Olsen

Quelle a été l'idée de départ de Dossier 64? Mon père, psychiatre, m'avait indiqué à quelques reprises une île danoise où, des années 20 aux années 60, des femmes ont été internées parce qu'on croyait qu'elles représentaient un danger pour la société. Pour lui, ce que les médecins là-bas avaient fait était une honte à sa profession. Et pour avoir côtoyé enfant l'univers des hôpitaux psychiatriques, j'avoue que j'avais beaucoup plus peur des médecins que des patients. C'était eux qui avaient le pouvoir, qui décidaient tout. C'est de ce pouvoir que j'ai voulu parler dans mon roman.

Vous semblez préférer la violence suggérée à la violence gratuite. Est-ce voulu? Lorsque j'étais étudiant en cinéma, j'ai compris que les meilleurs films sont ceux où l'on suggère quelque chose plutôt que de l'imposer. J'aime quand mes lecteurs s'approprient l'histoire et imaginent eux-mêmes les détails d'une scène. J'ai l'impression que, dans certains cas, c'est beaucoup plus coloré que ce que j'aurais pu écrire moi-même.

Vous serez au Québec pour la première fois ce mois-ci, dans le cadre des Printemps meurtriers. Nerveux? Je suis emballé! Contrairement à mon personnage principal, j'adore voyager! Aller à la rencontre des lecteurs québécois me comble au plus haut point, et qui sait, peut-être un jour, j'écrirai un roman qui se déroule au Québec!

Dossier 64, Albin Michel, 2014, 608 p., 32,95$

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

L'auteur du mois: Jussi Adler-Olsen

Se connecter

S'inscrire