Loisirs et culture

Fan de Beyoncé

Coup de Pouce
Loisirs et culture

Fan de Beyoncé

Vous aimez Beyoncé? Moi oui. Alors, même si le Super Bowl me laisse un peu indifférente, je l’ai regardé hier jusqu’à la dernière seconde de la mi-temps. Quel spectacle! Sa voix s’étend sur 3,6 octaves, elle bouge comme une athlète, elle danse comme une déesse et, sur Twitter hier soir, on parlait du meilleur spectacle de la mi-temps de tous les temps. Des dizaines de filles écrivaient même être prêtes à remettre en question leur orientation sexuelle! En blague, bien sûr… Moi, ce que j’aime encore plus que la chanteuse chez Beyoncé, c’est le personnage. Ce qu’elle représente, ce qu’elle dégage, ce qu’elle donne envie aux autres de faire. Encore sur Twitter, hier soir, plusieurs filles disaient qu’elles allaient reprendre l'entraînement physique dès ce matin! La chanson la plus emblématique de Queen B, c’est sûrement All the Single Ladies (Toutes les femmes célibataires). Beyoncé y fait référence à une rupture, en regrettant n’avoir pas épousé son ex. C’est un hymne aux femmes, pour les exhorter à se mettre en avant («put your hands up») et exiger ce qui leur revient, à ne pas se faire avoir par des hommes qui les laissent ensuite tomber sans rien leur devoir. La chanson All the Single Ladies est parue sur le disque I Am… Sasha Fierce en 2008. À ce moment-là, Beyoncé s’était créé un alter ego, Sasha Fierce, pour aller sur scène. À MTV, elle a déclaré: «Sasha Fierce est amusante, plus sensuelle, plus agressive, elle représente le côté plus franc et plus glamour qui sort quand je travaille et quand je suis sur scène.» Dans une autre entrevue, elle ajoute: «J'ai créé un alter ego: ce que je fais quand je suis sur scène, je ne le ferais jamais normalement. Je révèle des choses sur moi-même que je ne dirais pas dans une interview. J'ai des expériences hors de mon corps [sur scène]. Si je me suis coupée aux jambes, si je tombe, je ne l'ai même pas senti. Je suis tellement sans peur que je ne suis pas consciente de mon visage ou de mon corps.» En avril 2010, Beyoncé annonce que «Sasha Fierce n'est plus. Je l'ai tuée.» Beyoncé est maintenant assez à l'aise avec elle-même pour s'assumer sans alias. «Je n'ai plus besoin de Sasha Fierce, parce que j'ai grandi et que maintenant je suis capable d'unifier les deux.» Cette histoire m’a toujours intriguée. Qu’une fille comme Beyoncé puisse avoir été insécure, avouez que c’est assez étonnant. Mais l’anecdote montre aussi que tous les moyens sont bons pour vaincre la peur: on peut même s’inventer un alter ego qui ose prendre les risques à notre place! Je sais bien que des millions de dollars sont dépensés en marketing autour d’une artiste comme Beyoncé. Mais ça ne m’empêche pas d’aimer l’image qu’elle a réussi à fabriquer: celle d’une femme à la fois très forte et ultra-sensuelle, qui vient en plus de devenir maman. J’aime que son band soit composé de femmes, j’aime qu’elle ait fait une vidéo avec Lady Gaga, et j’aime que le titre d’une de ses toutes dernières chansons soit Run the World (Girls) (Dirigez le monde, les filles). Cette chanson parle de l’émancipation des femmes, un thème dominant dans sa carrière. Je crois que Beyoncé est une des femmes qui ont vraiment réussi à mettre la musique au service d’une image de la femme forte, libre et positive. En fait, Beyoncé illustre parfaitement pour moi une nouvelle façon d’être pour les filles et les femmes aujourd’hui. Je ne veux pas dire qu’on doive sortir dans la rue habillées comme elle. Mais on peut très bien se mettre dans son état d’esprit, celui de femmes fortes et déterminées, qui restent aussi vulnérables et féminines. Allez-y, faites-vous plaisir, regardez la performance de Beyoncé encore une fois et dites-moi ce que vous en avez pensé!

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Fan de Beyoncé

Se connecter

S'inscrire