Et si on se partait un blogue?

Auteur : Coup de Pouce

Dans la foulée de la journée conférence Belles à bloguer, qui se tiendra le 4 décembre, nous avons interrogé trois blogueuses afin de savoir ce qui les incitait à tenir leur blogue. Qui sait, peut-être que cela vous donnera envie de vous y mettre?

Bloguer, pourquoi?

Ce qui pousse les gens à créer un blogue? Il y a autant de raisons qu'il existe de blogueurs! «Moi, je cherchais un support où je pourrais noter mes recettes et m'y retrouver par la suite, raconte Isabelle Lambert. Et puis, c'était l'occasion de laisser une trace, un livre de recettes virtuel à mon fils.» À la tête du blogue culinaire Les gourmandises d'Isa, Isabelle s'est rapidement rendu compte que son blogue gagnait de plus en plus de fans. «Je l'ai donc peaufiné afin qu'il soit plus présentable, plus attrayant pour les gens.»

C'est par défi que Christine Simard a lancé son blogue Mamamiiia! Métro-boulot-dodo en 2006. «J'avais déjà écrit quelques articles ici et là, mais je doutais de mes talents littéraires. Je voulais me prouver que les gens pouvaient s'intéresser à ma plume, et à mes sujets bien sûr.» Défi relevé puisqu'en 2008 le magazine Elle France a consacré Mamamiiia! l'un des meilleurs blogues de l'année. Comme quoi, on ne peut jamais prévoir les répercussions d'un blogue.

Nadine Descheneaux en sait aussi quelque chose puisque son blogue Les (Z)imparfaites, créé en 2008 avec son amie Nancy Coulombe, a également connu une popularité... surprenante! «On ne s'attendait pas du tout à ça!, s'exclame Nadine. On a créé le blogue en réaction aux diktats imposés aux mères. On voulait juste dire tout haut ce que les autres pensaient tout bas... et on voulait aussi s'amuser!» Les deux blogueuses ont vite trouvé leur public: des centaines de mères heureuses de se faire conforter dans leurs imperfections! Les (Z)imparfaites a connu un tel succès qu'un Guide de survie des (Z)imparfaites a même été publié aux éditions Les Intouchables en 2009.

Créer et alimenter un blogue est souvent très valorisant, peu importe sa cote de popularité. «Ce qui compte pour moi, ce n'est pas le nombre de personnes qui me lisent, mais plutôt le nombre de personnes qui m'écrivent», affirme Christine Simard. Ainsi, la jeune femme a le sentiment de toucher les gens par ses propos et, peut-être, «changer un petit peu le monde!» L'interactivité que permet le blogue entre blogueuses et lecteurs constitue également un avantage très apprécié. «J'ai rencontré ma meilleure amie grâce à mon blogue!», dit Isabelle Lambert, ajoutant que ce dernier lui permet également d'assouvir sa passion pour la cuisine.

 

Bloguer, c'est compliqué?

«Techniquement parlant, ce n'est pas compliqué du tout, affirme Nadine Descheneaux. Pas besoin de connaissances poussées en informatique, tout le monde peut s'y mettre.» Cependant, il faut être prête à y consacrer du temps, surtout au début, avant que le blogue ne soit bien rodé. «Au début, je travaillais plusieurs heures par semaine à mon blogue, dit Isabelle Lambert. Maintenant, ça me prend une heure pour écrire un billet et préparer mes photos, et j'en publie cinq par semaine.» De son côté, Christine consacre environ quatre ou cinq heures par semaine à son blogue. «Depuis que j'ai eu mon deuxième enfant, j'ai adapté mon blogue à ma réalité. C'est-à-dire que j'y mets le temps que je peux et je parle d'enjeux qui me concernent personnellement, soit ceux des mères qui travaillent!»

Parler de thèmes qui nous touchent directement est d'ailleurs l'une des clés du succès d'un site. «Il faut aussi que les sujets soient pertinents et touchent les gens», souligne Nadine Descheneaux. L'assiduité et les échanges avec les lecteurs comptent également parmi les facteurs de réussite. «Quand il y a des gens qui te suivent, c'est bien qu'ils sentent que tu es là, notamment en répondant à leurs messages», note Nadine.

Bref, la création d'un blogue est une aventure en soi puisqu'on ne sait jamais où cela va nous mener! Mais peu importe le résultat, partager ce qui nous passionne via un blogue est assurément très enrichissant. On s'y met?

À LA DÉCOUVERTE DES BLOGUES

Découvrez les 5 textes finalistes des prix Blogues à part. On vous encourage à voter pour vos préférés, afin de nous aider à départager les trois gagnants des plumes d'or, d'argent et de bronze. Le 4 décembre, à l'occasion de conférence Belles à bloguer, nous dévoilerons les trois billets ayant obtenu le plus de votes de la part des internautes! 

Commentaires

Partage X
Loisirs et culture

Et si on se partait un blogue?

Se connecter

S'inscrire