Loisirs et culture

Anne-Marie Cadieux hallucinante

Coup de Pouce
Loisirs et culture

Anne-Marie Cadieux hallucinante

Capture d’écran 2014-05-08 à 9.37.19 AMHier soir, j'ai passé presque une heure trente dans le cerveau d'une femme. Une Irlandaise superficielle, manipulatrice, menteuse, amoureuse, jalouse, infidèle, vulgaire, cochonne et, à sa façon, éminemment libérée. Et c'était merveilleux! Je parle bien sûr de la pièce Molly Bloom, présentée à l'Espace Go jusqu'au 31 mai. On est le 16 juin 1904, à 2 h du matin. Son mari ivre endormi à ses côtés, Molly Bloom se laisse aller à ses pensées dans un monologue intérieur où s'étale sans censure aucune son «jardin secret». Voilà le point de départ de cette adaptation du dernier chapitre du roman Ulysse, de James Joyce. Incapable de trouver le sommeil, la belle Molly «pense tout haut» et nous révèle ses pensées les plus intimes dans un monologue aussi ingénu que décousu, souvent drôle et souvent assez osé pour faire rougir Cathy Gauthier. Porter cette pièce à un seul personnage dont le seul décor est le lit de Molly (une magnifique sculpture en bois) et où il ne se passe à toutes fins utiles rien représente, pensez-y un instant, un défi énorme. Un défi qu' Anne-Marie Cadieux relève avec brio. Seule en scène dans une grande robe rouge, athlétique, gracieuse, volubile, elle nous envoûte dès les premiers instants et nous emporte dans une fabuleuse valse de mots et d'idées sans jamais nous laisser perdre le fil. Un véritable tour de force. Une pièce d'anthologie. Orgasmique. Et cette Molly est tout à fait sympathique, même si je m'inquiéterais un peu si j'étais son mari... Infos: www.espacego.com.  
Commentaires
Partage X
Loisirs et culture

Anne-Marie Cadieux hallucinante

Se connecter

S'inscrire