On évite de régler plusieurs lampes sur un même interrupteur
  • On s'abstient d'installer un seul interrupteur pour contrôler plusieurs luminaires, afin de ne pas allumer de lampes inutilement. Les interrupteurs doivent être bien visibles et faciles d'accès.

On ne veut pas que l'ampoule dépasse
  • Ce sera plus joli si l'ampoule, ballast compris, ne dépasse pas de notre beau luminaire. Le Guide d'achat d'ampoules va nous aider à bien les choisir.

Endroits difficiles d'accès : on se facilite la vie
  • L'ampoule de la cage d'escalier est à remplacer? Comme les fluocompactes durent très longtemps, on les privilégie pour éclairer les endroits difficiles d'accès comme les corniches, la cage d'escalier, etc.

Des petits soins pour l'extérieur
  • À l'extérieur, on emploie des luminaires fermés pour protéger les ampoules fluocompactes des intempéries. On verra sur l'emballage si l'ampoule est conçue pour résister aux températures hivernales.

La lumière du jour, c'est de la lumière!
  • La lumière naturelle qui pénètre par les fenêtres et les puits de lumière est notre alliée. On la met à profit!

On les nettoie régulièrement
  • Comme la saleté diminue l'intensité de la lumière, on pourrait avoir le réflexe d'allumer d'autres lampes ou d'utiliser des ampoules plus puissantes que nécessaire. La solution : un coup de chiffon sur les ampoules et les appareils d'éclairage.

On sort? On éteint!
  • On quitte une pièce pour plus de dix minutes? On pense à éteindre l'éclairage pour économiser de l'énergie et prolonger la durée de vie de l'ampoule.

On doit éviter un surplus de chaleur?
  • Les ampoules fluocompactes dégagent beaucoup moins de chaleur que leurs cousines à incandescence. On les emploie donc dans les endroits où une accumulation de chaleur n'est pas souhaitable. Elles sont plus sûres à cet égard.

Maintenant qu'on a fait le plein de trucs et de conseils, on les met en pratique et on les partage avec les amies!