Avant de craquer pour cette jolie lampe de bureau, pour cet accessoire lumineux de salle de séjour ou de magasiner un luminaire pour la nouvelle annexe de la maison, on doit réfléchir à ses besoins et, aussi, apprendre à faire des choix éclairés en matière d'ampoules.

 

On a besoin de quel degré d'éclairage?
On doit tout d'abord déterminer le degré d'éclairage requis dans la pièce. Le luminaire à privilégier en dépendra! Pour s'aider, on tient compte de ce qui suit :

L'éclairage général fournit une lumière modérée dans toute la pièce. Une astuce : on recourt à plusieurs appareils pour créer un éclairage uniforme. Sans quoi, on pourrait se retrouver avec des recoins sombres ou trop éblouissants.

L'éclairage direct est notre coup de pouce pour les endroits où l'on s'adonne à des activités comme la cuisine ou la lecture. On l'ajoute à l'éclairage général.

L'éclairage de protection et de sécurité permet de prévenir les accidents dans les endroits comme les escaliers. On y recourt aussi comme mesure de dissuasion contre les rôdeurs.

L'éclairage décoratif est la fine touche qui nous permet de faire ressortir des caractéristiques d'une pièce comme les tentures, le foyer, une œuvre d'art, etc. On s'amuse avec la lumière!

Ampoules : on applique la règle du 4 pour 1
Pour produire la même lumière (lumens), une ampoule fluocompacte requiert seulement le quart, environ, de l'énergie (en watts) que consomme l'ampoule à incandescence. On divise donc par 4 le nombre de watts d'une ampoule à incandescence pour savoir quelle ampoule fluocompacte devrait la remplacer.