Saisons et fêtes

Un Noël aux parfums de l'Inde!

Auteur : Coup de Pouce

Saisons et fêtes

Un Noël aux parfums de l'Inde!

La cuisine indienne, avec ses parfums puissants et ses couleurs vibrantes, est tout à fait indiquée pour un menu des plus festifs. De plus, elle convient parfaitement aux buffets ou à une soirée conviviale, puisque ce type de cuisine permet de simplement déposer les mets sur la table pour laisser les convives se servir.

De quoi se mettre en appétit
Le concept nord-américain d'entrées suivies d'un plat principal avec accompagnements n'existe pas en Inde: on préfère servir une multitude de petits plats d'un seul coup – à base de viande ou végétariens, et pas forcément épicés – qu'on déguste bien souvent avec les doigts. Toutefois, question de se faciliter la vie, on peut choisir de servir en entrée des tiffin – ces petites grignotines dont les Indiens raffolent – ou une bonne soupe bien relevée.

  • Papadams: il s'agit de savoureuses galettes, faites à partir de farine de lentilles, aussi minces et croustillantes que des chips, mais cuites sans gras. Difficile de trouver mieux en amuse-bouche! On en trouve dans certaines épiceries fines et dans les restaurants indiens.
  • Samosas: ces délicieux chaussons frits, de forme triangulaire et farcis de légumes ou de viande, sont vendus surgelés au supermarché ou prêts à emporter dans les restos indiens.
  • Pakoras: personne ne résiste à ces beignets frits de forme ronde, composés d'une pâte à base de farine de pois chiches et de divers ingrédients (légumes, fruits, riz, poisson ou viande). On les retrouve prêts à emporter dans les restos indiens.
  • Soupe aux lentilles, pois chiches et haricots: on cuisine beaucoup les lentilles en cuisine indienne. Le nom «dhal» désigne à la fois ce type de légumineuse et les plats qui l'emploient, qui ont souvent l'apparence d'un ragoût ou d'une soupe légère. La soupe suivante pourrait faire une charmante entrée: soupe aux lentilles, aux pois chiches et aux haricots
  • Mini-feuilletés au brie et au chutney: le brie n'a peut-être rien d'indien, mais le cari qui parfume cette préparation et le chutney à la mangue qui l'accompagne le sont! Parce qu'il est sucré, le chutney est souvent servi avec des plats salés pour créer un intéressant contraste de saveurs – et il fait une délicieuse trempette pour les papadams!
  • Des plats principaux savoureux
    Dérivé du nom indien kari, le nom «curry» (ou «cari») désigne tout plat en sauce épicé et relevé, originaire du sud de l'Inde. On parfume les currys à l'aide de mélanges d'épices fraîchement moulues qui changent selon la région… et le cuisinier! La poudre de cari, qu'on retrouve au supermarché, est un mélange de diverses épices et peut entrer dans la composition de currys, mais ce ne sont pas tous les currys qui en contiennent. Voici quatre currys savoureux:

    1. Crevettes indiennes au curcuma
    2. Poulet au beurre
    3. Cari au bœuf haché
    4. Cari aux légumes

    Le tandoori est le nom d'un four en argile au sommet arrondi dans lequel on fait cuire à chaleur vive (plus de 500 °F/260 °C!) des viandes marinées qui acquièrent ainsi un goût extraordinaire et une tendreté sans pareille. Cette recette de poulet tandoori est tout simplement délicieuse.

    Pour accompagner ces plats, rien de mieux qu'un riz épicé à l'indienne , légumes marinés à l'indienne ou du pain naan. La pâte de ce pain plat, rond et moelleux est projetée contre les parois du tandoori, ce qui lui confère son goût légèrement fumé et son aspect doré. On le trempe dans les plats en sauce. On le retrouve en supermarché ou prêt à emporter dans les restaurants indiens.Des boissons exotiques
    Et que doit-on boire avec des mets indiens? En général, une bonne bière froide, car les vins ne font pas toujours un bon mariage avec les épices! Cela dit, on peut aussi se préparer des boissons non alcoolisées, comme le lassi – une épaisse boisson fouettée à base de yogourt, qui peut être sucrée (à base de fruits, comme la mangue, la banane, etc. et de sucre) ou salée (sel, épices...) – ou une limonade maison à la lime et à la menthe fraîche.

    Une dent sucrée!
    Les Indiens raffolent des sucreries et les noms des restaurants indiens incluent souvent la version anglaise de ce terme: «sweets»! On pourra donc se procurer dans certains restaurants indiens, divers desserts à emporter, comme le gulab jamun – des boulettes de pâte cuites à haute friture et ensuite plongées dans un sirop parfumé. Le nom barfi désigne un type de fudge extrêmement sucré à base de lait, qui peut parfois contenir des noix hachées et qu'on taille en jolis losanges. Le kulfi est une sorte de crème glacée très sucrée, préparée dans des petits moules de forme conique. On peut les accompagner de chai – ce fameux thé noir additionné de lait, de sucre et d'épices parfumées, qu'on sert brûlant.

    Pour se mettre dans l'ambiance...
    En Inde, il est fréquent de s'asseoir par terre pour manger. Aussi, si le cœur nous en dit, pourquoi ne pas libérer la salle à manger de ses meubles pour y installer une table basse ainsi que quelques coussins que l'on disposera tout autour. De même, les couleurs riches et vives, la soie et les cotonnades, les tapis colorés, napperons de papier argenté, lampes recouvertes de tissus légers et fleurs disséminées un peu partout créeront une ambiance aux parfums de l'Inde. On peut aussi faire brûler de l'encens et choisir notre trame sonore de la soirée en s'inspirant des talents musicaux indiens. Quelques suggestions: 33 1/3 de Raman Suheela, The Essential Ravi Shankar de Ravi Shankar et Bollywood Compilation.
    Commentaires
    Partage X
    Saisons et fêtes

    Un Noël aux parfums de l'Inde!

    Se connecter

    S'inscrire