Nouvelles

La camerise, un petit fruit d’ici à découvrir

La camerise, un petit fruit d’ici à découvrir

  Photographe : Shutterstock

Nouvelles

La camerise, un petit fruit d’ici à découvrir

Depuis quelques années, une drôle de petite baie bleue est apparue sur les étals des marchés. Elle a des allures de bleuet, mais ça n’en est pas. Alors, c’est quoi? Une camerise!

Qu’est-ce que la camerise?

La camerise est une baie nordique présentant la couleur et la peau lisse d’un bleuet. Mais, contrairement à ce dernier, elle est de forme ovale. On l’appelle aussi chèvrefeuille comestible ou haskap, qui signifie «baie de longue vie» en japonais.

Ça goûte quoi, la camerise?

Très riche en antioxydants, la camerise mêle des arômes de cassis, de bleuet, de framboise et de rhubarbe. Un bel équilibre entre sucré et acidulé.

Où se cultive la camerise?

On trouve des camerises en Russie et au Japon, où elle se cultive depuis des siècles. Au Québec, c’est notamment dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean qu’on la récolte.

Comment consommer la camerise?

Comme le bleuet et les autres petits fruits, on peut la savourer crue, telle quelle ou dans des granolas. On peut aussi la cuisiner en compote, en tarte, en croustade, en muffins ou encore en confiture.

Où trouver des camerises?

On peut acheter des camerises au marché et dans les épiceries. Sa période de récolte étant très courte (moins d’un mois), on n’hésite pas à s’en régaler dès qu’on en aperçoit!

Commentaires

Partage X
Nouvelles

La camerise, un petit fruit d’ici à découvrir

Se connecter

S'inscrire