Q.: J'ai 56 ans et je me considère comme modérément active. Je marche trois fois par semaine à raison d'une heure chaque fois. Pourtant, j'ai engraissé d'environ 20 livres au cours des trois dernières années, et ce, sans manger davantage. Est-ce que la prise d'antidépresseurs pourrait expliquer cette augmentation de poids? J'ai fait deux burn-out et je dois prendre ces médicaments. Que faire pour revenir à mon poids?


R.: Les antidépresseurs, en effet, peuvent induire une augmentation de poids. Il y a aussi le fait que, en étant déprimée, il se peut que vous ayez tendance à manger davantage sans vous en rendre compte. Pour en avoir le coeur net, vous pourriez tenir un journal alimentaire. En notant tous les aliments que vous consommez, vous pourrez prendre conscience de ce que vous mangez vraiment.
Enfin, votre corps s'est probablement habitué à vos trois balades hebdomadaires. Comme l'effort à fournir est de moins en moins grand, la dépense énergétique est elle aussi de moins en moins grande. Il vous faut donc varier cet exercice en augmentant l'intensité, la résistance ou la durée. Par exemple, vous pouvez modifier votre trajet en allant marcher à des endroits où il y a des pentes. Vous pouvez ajouter des poids à vos chevilles. Vous pouvez balancer les bras d'avant en arrière. Vous pouvez marcher plus souvent que trois fois par semaine. Si vous trouvez que c'est trop ou que vous n'avez pas le temps, marchez 30 minutes au lieu d'une heure.
Bref, le seul moyen de perdre du poids est d'accroître l'activité physique tout en s'alimentant bien. Vous devez donc bouger davantage. Les beaux jours s'en viennent, pourquoi ne pas vous mettre au vélo? La natation est aussi un exercice fort profitable.

Dans votre message, vous disiez travailler deux jours par semaine à raison de 12 heures par jour. Il vous reste cinq autres journées pour être plus active physiquement. Profitez-en! Non seulement vous perdrez graduellement du poids, mais vous vous sentirez aussi de meilleure humeur. En plus de tous ses avantages sur la santé physique, l'activité physique est bénéfique pour la santé mentale. En faisant de l'activité physique, on libère en effet des endorphines, des substances chimiques qui procurent une sensation de bien-être et de plaisir. Comme vous avez vécu des épisodes dépressifs, voilà une raison de plus pour faire de l'exercice!

Qui est Jean-Denis Thomson?
Il détient un baccalauréat en sciences de l'éducation physique et poursuit sa maîtrise en physiologie de l'effort. Il est présentement directeur de l'entraînement chez Énergie Cardio. Il est également formateur pour Ataraxia, une compagnie spécialisée dans la certification d'entraîneurs personnels. Durant ses temps libres, il enseigne le vélo d'intérieur et agit à titre d'entraîneur personnel pour une clientèle diversifiée, comptant des personnes visant une perte de poids aussi bien que des athlètes.