22. Un peu de chaleur
Qu'on soit tendue ou fatiguée, il est agréable de se réconforter quelques minutes avec une source de chaleur apaisante.
  • On peut, par exemple, mettre une couverture quelques instants dans la sécheuse et s'enrouler dedans, bien calée dans un fauteuil.
  • Ou encore, on trempe une débarbouillette dans de l'eau très chaude, on la tord, on se détend, on ferme les yeux et on l'applique sur notre visage.
  • Une bouillotte placée dans notre cou, au creux de notre dos ou sur notre ventre peut avoir le même effet. Pour ajouter en prime l'effet câlin d'un toutou, on se procure cette mignonne vache en peluche qui cache une bouillotte, à refroidir au congélateur ou à réchauffer au micro-ondes (16 $, chez Au printemps).

    23. Faire le vide
    Des pensées tournoient sans fin dans notre tête? On n'arrive pas à y mettre de l'ordre? Faire le vide quelques instants peut aider à faire baisser la pression et à reprendre notre concentration. Pour cela, on garde au bureau un petit passe-temps qu'on aime bien (mais pas trop, pour éviter que la pause ne se transforme en après-midi de procrastination!): un petit jeu, des mots croisés, etc. Un bon exemple: ce bonsaï magnétique, qu'on peut construire et reconstruire selon notre humeur (14,95 $, chez Le Valet d'Coeur).

    24. Chocolat que c'est bon! Un morceau de chocolat noir, pas toute la barre! La consommation de chocolat accroît la sécrétion d'endorphines relaxantes, mais l'effet est de courte durée.

    25. Une image vaut mille mots On ferme les yeux pour des exercices de visualisation. On visualise notre lieu de travail, particulièrement la porte par laquelle on va sortir. On se voit la fermer, la verrouiller et y afficher l'écriteau «Fermé jusqu'à lundi (ou demain, etc.)». On pivote dans l'autre direction et on se regarde aller vers un paysage agréable et calme. On prend le temps de sentir les odeurs, d'écouter les bruits reliés à cet endroit. Si notre esprit bifurque vers les tracas du travail, les échéances, les obligations ou toute autre pensée obsédante, on fait apparaître mentalement un panneau ARRÊT rouge et blanc qui grossit sans cesse. Quand il occupe tout l'espace, on crie STOP (dans notre tête!). Après quelques secondes, on remplace le panneau par le paysage agréable.

    26. Une réserve de petits plaisirs
    Dans un calepin, on inscrit des petits gestes ou des activités qui nous font plaisir: dessiner, faire des mots croisés ou un casse-tête, rêvasser, regarder dans un kaléidoscope, jouer aux dards, peindre, prendre le thé avec une copine, bricoler, se promener à vélo, partir dans la lune, planifier notre prochain voyage, marcher sous la pluie, danser... Dès qu'on a quelques minutes de libres, on consulte notre calepin et on choisit un petit bonheur à réaliser. On manque d'idées, voici un plaisir tout simple: admirer ce jardin zen original, faire sonner son carillon japonais et allumer un bâtonnet d'encens sur son mini-brûleur (14,95 $ avec 20 bâtonnets d'encens, chez Le Valet d'Coeur).

    27. Bienfaisante action!
    Un entraînement après le travail permet une transition, aide à se changer les idées, fait disparaître les tensions et donne un deuxième souffle d'énergie. Quelques suggestions:
  • Faire de la marche rapide jusqu'à notre auto, stationnée assez loin.
  • Descendre du bus une ou deux stations avant la maison et marcher.
  • Sauter à la corde 15 secondes, repos 45 secondes et on reprend!
  • Danser, faire des abdos, des pompes, monter et descendre des marches sur de la musique entraînante, faire du tae-bo, du trampoline, du yoga, du vélo, du patin... tout est bon!

    28. Pep collation
    On opte pour une collation comportant des protéines hautement énergétiques et beaucoup de sucres lents pour obtenir une énergie durable. Des idées:
  • fruit ou bol de salade de fruits
  • poignée de noix
  • yogourt à faible teneur en matières grasses.


    N.B. Les prix indiqués peuvent avoir changé sensiblement depuis la rédaction de cet article