6. Les ensembles trop «parfaits». Ils ont tendance à nous vieillir et à nous donner un air démodé! On pense, par exemple, aux bijoux, chaussures, sac et ceinture qui sont coordonnés à la perfection au tailleur. Le fait d'agencer des vêtements habillés et sport, ou des pièces griffées et bon marché, contribuera à créer un look plus original et personnalisé.

7. Des accessoires décalés. Même si, de nos jours, on n'harmonise plus entre elles les couleurs des chaussures et des sacs, on vise tout de même la cohérence. On respecte par exemple le caractère formel d'une situation, et on s'y adapte par le style de nos accessoires. Une pochette en strass combinée à un jean, ou des bottes de cowboy portées avec une robe de soirée créeront un look plus drôle que joli...

8. La longueur indésirable. Une robe ou une jupe qui tombe à mi-mollet, ce n'est pas flatteur, quelle que soit notre silhouette: les minces auront l'air maigre, les petites paraîtront encore plus petites, et les tailles fortes, doublement rondes! Le seul moyen de s'en tirer avec une telle coupe, c'est en troquant nos escarpins contre une paire de longues bottes. Et encore… On lui préfère donc la longueur «genoux», qui convient à toutes.

9. Des bas noirs ou blancs. À moins d'être tenue d'en porter (sous un uniforme d'hôpital, par exemple), on laisse tomber les bas de nylon blancs, trop voyants et peu seyants pour la jambe. Attention aussi aux bas-culottes noirs: à l'exception de ceux qu'on paie très cher, leur couleur est toujours inégale et leurs mailles filent souvent à vitesse grand V. On les choisit plutôt gris fumé. Enfin, gare aux bas résille: il faut être longiligne pourpouvoir les porter joliment.

10. Des détails disproportionnés. La taille des accessoires ou des imprimés qu'on porte doit être proportionnelle à notre stature. Un mini sac à main porté par une dame «taille plus» lui fait aussitôt gagner 10 kilos. Même constat chez les femmes de très petit gabarit: les imprimés géométriques à grande échelle, les colliers très imposants et les pochettes XXL tendent à les «écraser».


Merci à Michèle Marin, styliste chez Les Effrontés , pour sa précieuse collaboration.