Conseils pratiques

6 trucs pour bien organiser le congélateur

6 trucs pour bien organiser le congélateur

  Photographe : Adobe Stock

Conseils pratiques

6 trucs pour bien organiser le congélateur

Que ce soit pour faciliter la préparation des repas pour la semaine à venir ou faire des réserves de sauce à spaghetti, le congélateur est un excellent allié dans votre cuisine. Par contre, si celui-ci est mal organisé, il peut rapidement se transformer en véritable fouillis. Voici quelques conseils pour un congélateur bien organisé.

 

 

 

 

 

 

1. Des contenants adaptés

Pour empêcher le givre de brûler nos aliments, il faut limiter l’air présent dans les contenants. On ne les choisit donc pas trop grands par rapport au volume de nourriture qu’ils vont accueillir, en tenant compte de l’expansion due à la congélation. Si l’on se sert de contenants de plastique, on s’assure qu’ils sont bien fermés hermétiquement. Et si l’on opte pour des sacs de congélation, on veille à en extraire le maximum d’air avant de les mettre, à plat, au congélateur. La pellicule plastique, le papier d’aluminium et les contenants en verre ou en silicone peuvent également être utilisés, à condition, encore une fois, que l’emballage soit parfaitement hermétique (on n’hésite pas à mettre plusieurs épaisseurs de pellicule plastique, par exemple).

 

2. Une économie d’espace

Il n’est pas toujours facile d’empiler nos réserves sur les tablettes ou de fouiller dedans quand elles ont l’allure de clochers penchés! C’est pourquoi on investit dans des bacs de rangement que l’on étiquette par type d’aliments (légumes et fruits, viandes et poissons crus, plats mijotés, etc.) Les sacs de congélation pourront y être rangés à la verticale et les réserves, triées par catégorie, seront plus rapidement identifiables.

 

3. Gare aux portions!

Avant de congeler un plat de lasagne au complet ou 10 hauts de cuisses de poulet, on réfléchit à la façon dont ils seront consommés. Un repas avec la parenté, un souper solo et un dîner improvisé pour la boîte à lunch des cocos ne requièrent pas la même quantité. On s’assure donc de congeler nos plats et ingrédients en portions réalistes, qui nous simplifieront la vie, le moment venu.

 

4. L’étiquetage: un indispensable

  • Sur chaque contenant, on note le contenu et la date de congélation, ou encore plus pratique, sa date maximale de consommation. Les jours pressés, on pourra facilement repérer ce reste de mijoté sans risque de confusion.
  • Pour les aliments à cuisiner (viande crue, légumes, etc.), on n’hésite pas à préciser la quantité congelée. Cela nous sera utile lors de la préparation de recettes.
  • On peut inscrire ces informations au feutre indélébile directement sur les sacs de congélation. Pour les contenants hermétiques réutilisables, on privilégie plutôt le ruban-cache adhésif.
  • Et si l’on est un expert de l’organisation, on prévoit une liste de nos réserves, que l’on met à jour au fur et à mesure. On évite ainsi d’ouvrir le congélateur trop longtemps ou trop souvent pour voir ce qu’il y a dedans.

 

5. Un accès facile

Si notre congélateur est de type coffre, qu’il est profond et qu’il est rarement plein, on place des caisses de lait vides dans le fond, l’ouverture vers le bas. Déposées par-dessus, nos réserves seront plus accessibles.

 

6. Dans le bon ordre

Pour éviter le gaspillage, on range les produits en fonction de leur date de congélation: les plus anciens devant et les plus récents dans le fond. À chaque nouvel ajout, on effectue une rotation. Ainsi, les premiers congelés seront les premiers consommés!

 

POUR ENCORE PLUS DE CONSEILS SUR LA CONGÉLATION, CLIQUEZ ICI

Commentaires

Partage X
Conseils pratiques

6 trucs pour bien organiser le congélateur

Se connecter

S'inscrire