Soins beauté

Les 6 règles d'or du spa

Les 6 règles d'or pour bien profiter du spa

  Photographe : Getty Images

Soins beauté

Les 6 règles d'or du spa

Pour profiter à fond de notre massage, de notre soin du visage ou encore de notre expérience thermale, on suit ces quelques règles de savoir-vivre.

Quand on se fait (gentiment) dire deux ou trois fois de parler plus bas dans le bain-tourbillon, on comprend vite qu’au spa, le silence est d’or. Mais qu’en est-il des autres règles tacites que tout le monde semble connaître sauf nous, qu’il s’agisse de laisser un pourboire ou d’interrompre un soin? Zoom sur l’étiquette à adopter afin de passer un moment parfaitement zen.

 

«CACHEZ CE CORPS QUE JE NE SAURAIS VOIR»

Lors d’un massage, on enlève nos vêtements (sauf notre culotte) et nos bijoux, puis on se glisse sous le drap ou la couverture. On n’est pas pudique pour un sou? Qu’importe, c’est obligatoire. «Non seulement le ou la massothérapeute se sentira plus à l’aise, mais ça permettra aussi de créer une ambiance cocooning», explique Sarah Lebel Viens, directrice, expérience de marque, au Strøm spa nordique. À l’inverse, si l’on préfère rester tout habillée, il existe des options qui nous conviendraient mieux, le shiatsu par exemple, une méthode thérapeutique japonaise qui demande qu’on garde nos vêtements.

 

MENSTRUÉE? ET ALORS!

On n’y avait pas pensé, mais voilà: notre cycle coïncide avec notre sortie au spa... Doit-on annuler notre rendez-vous? «Absolument pas, dit Mme Lebel Viens. Qu’on soit à la piscine ou dans un bain-tourbillon, la même étiquette s’applique.» On met un tampon ou une coupe menstruelle dès qu’on enfile notre bikini. Ça vaut aussi pour une épilation du maillot, d’ailleurs: une bonne esthéticienne n’en sera pas gênée outre mesure.

 

POURBOIRE: COMBIEN DONNE-T-ON?

Si c’est mal vu de quitter un restaurant sans donner de pourboire, ça l’est tout autant dans le cas du spa. Le massothérapeute vient de passer 90 minutes à nous malaxer le dos? On lui donne un tip, dont le montant reste à notre discrétion. On évite cependant de laisser des queues de cerise. La raison? «Ça fait partie de notre salaire», indique Laurence Boucher, esthéticienne à Espace Nomad, un spa bio à Montréal, qui recommande de donner 5 $ pour chaque demi-heure passée à nous faire chouchouter (ça vaut aussi pour un facial ou une manucure-pédicure), même si l’on peut bien sûr s’en tenir à l’éternel 15 %.

Et si l’on n’a pas du tout — mais alors pas du tout! — apprécié notre traitement? On ne laisse pas de pourboire, mais on en explique la raison à l’accueil, afin que le spa puisse améliorer son service pour les prochains clients.

 

ON COMMUNIQUE!

Allongée sur la table de massage, on se laisse pétrir le dos par des mains habiles... tellement qu’elles semblent trouver, avec un flair remarquable, LE point douloureux qui nous crispe au plus haut point. Plutôt que de supporter cette torture en silence en se disant que ça fait partie du traitement (et de passer les 45 minutes restantes à serrer les dents), on ne se gêne pas pour le signaler dès qu’on ressent un inconfort. «Certaines personnes souhaitent relâcher les tensions musculaires en profondeur quand d’autres rêvent d’un vrai moment de détente», dit Natalie Émond, directrice, expérience client, et copropriétaire du Bota-Bota, spa-sur-l’eau. En précisant nos attentes, on a donc plus de chances de recevoir un soin à notre image.

Et si l’on est très chatouilleuse? Impossible de le cacher au massothérapeute, qui le comprendra dès le premier gloussement: autant le souligner au préalable afin qu’il soit en mesure d’adapter ses techniques! 

 

FAITES-LE TAIRE!

Que faire si l’esthéticienne ou le massothérapeute nous raconte sa vie dans les moindres détails alors qu’on rêve de tranquillité absolue? «On peut lui indiquer qu’on risque de s’endormir, on ferme les yeux et on arrête de lui répondre», dit Laurence Boucher. Une technique efficace qui fonctionne aussi très bien lorsqu’on se trouve à côté d’un passager bavard dans l’avion!

 

UNE BONNE PRÉPARATION = UNE BONNE RELAXATION

On suit ces trois règles pour maximiser notre bien-être:

  • On évite de boire un latte avant un facial ou un massage, le café étant nuisant à la détente. Ça vaut également pour le verre de champagne, aussi sympathique soit-il!
  • On vient de sortir d’un cours de fitness d’une heure et demie? On passe sous la douche avant de se faire masser. Bref, on mise sur une hygiène corporelle irréprochable... comme on le ferait avant d’aller dans le hammam ou le sauna!
  • «On va à la salle de bain avant le traitement pour ne pas gêner son bon déroulement», précise Mme Boucher, d’Espace Nomad, On a une envie pressante? Tout est une question de timing. En pleine exfoliation du visage, par exemple, ce n’est peut-être pas le bon moment...

Commentaires

Partage X
Soins beauté

Les 6 règles d'or du spa

Se connecter

S'inscrire