Santé

8 astuces pour bien vivre sa ménopause

Par
8 astuces pour bien vivre sa ménopause

  Photographe : Adobe

Santé

8 astuces pour bien vivre sa ménopause

Par

Nous n’y échappons pas. Après le passage des menstruations, suivent la périménopause (pré-ménopause), puis la ménopause. Si ces transformations du corps féminin sont inévitables, une chose est certaine : il n’est pas nécessaire de les subir dans l’inconfort.

Car oui, il est possible de vivre sa transition ménopausique en toute quiétude!

Voici donc quelques astuces d’hygiène de vie pour une périménopause et une ménopause (un peu plus) en douceur.

1. Inspirez, expirez

Bien que cela paraisse assez simple, on oublie parfois l’effet bénéfique d’une bonne respiration. On s’arrête donc un instant et on en prend conscience.

En inspirant lentement par le nez, on envoie l’air jusque dans le ventre, puis on expire tranquillement par la bouche en poussant le nombril vers l’intérieur. Cela diminue le niveau de stress et abaisse la température corporelle.

2. Bougez – même si vous avez chaud!

Il n’est pas nécessaire de devenir marathonienne du jour au lendemain. Une pratique d’exercice d'intensité modérée (il faut être un peu essoufflée!) d’au moins 30 minutes par jour aide à contrer les bouffées de chaleur. En plus de réduire le stress et de maintenir un poids santé, le sport contribue à la flexibilité et le tonus musculaire.

On pense à des activités comme la marche, la baignade ou le yoga. À tous moments de la journée, on songe aussi à faire des exercices Kegel. En renforçant le plancher pelvien, on prévient l’incontinence urinaire.

3. Rafraîchissez-vous

Encore une bouffée de chaleur qui nous enflamme sans prévenir? On se rafraîchit! On sort son éventail ou on se réfugie dans un endroit climatisé. On s’offre une bonne boisson glacée ou une petite gâterie givrée.

On peut aussi s’humecter le visage, le cou et le décolleté avec une débarbouillette froide. Si l’occasion le permet, on prend une douche d’eau tiède. À l’extérieur de la maison pour la journée? On passe à la salle de bains et on utilise une lingette nettoyante qu’on a discrètement placée au frais, dans sa boîte à lunch.

On songe à laisser un ensemble de survie dans le tiroir du bureau : déodorant, petite fiole de parfum – on s’équipe en cas de retouches fraîcheur.

4. Acceptez les coups de main

Les phases de périménopause et de ménopause constituent en elles-mêmes un défi, alors on accepte toute l’aide disponible! Pour alléger ces passages, on songe à des solutions naturelles offertes en vente libre comme la gamme Ménoconfort de Nutrisanté.

On se tourne vers des produits comme Ménoconfort Jour & Nuit (une formule 24h/24h qui permet de moduler le traitement en fonction des moments et des symptômes), Ménoconfort Sans Hormone (une alternative qui peut convenir à celles qui souhaitent éviter l’hormonothérapie ou qui ont des antécédents de santé tel qu’un cancer puisque le produit ne contient pas d’hormone, de soya, ni de phytoestrogène) ou encore Phytoconfort (une solution de phytoestrogène faite à base de plantes médicinales qui luttent contre les symptômes de la ménopause).

Dans tous les cas, on prend le temps d’en parler avec son pharmacien pour identifier ce qui nous sied le mieux.

5. Habillez-vous en conséquence

Pour quelque temps, on oublie les gros lainages. On choisit des vêtements tissés de fibres naturelles comme le coton ou le lin. On adopte la technique de superposition qui nous permet de retirer des couches de vêtements si le besoin se fait ressentir.

On privilégie les manches courtes (voire les camisoles) qu’on couvre d’une veste délicate. On évite les vêtements inconfortables qui ne respirent pas ou qui sont trop ajustés.

Pour la nuit, on applique la même stratégie. On gère les sueurs nocturnes en optant pour des draps de coton ou de soie, reconnus pour leur légèreté et leur absorption de l’humidité.

6. Dorlotez-vous

Les cheveux semblent soudainement trop chauds, la vue baisse, la peau change de texture ou des poils poussent partout (!?!) – si cela nous rend inconfortable, on s’offre une séance rehausse-moral. On prend rendez-vous chez le coiffeur, l’opticien ou l’esthéticienne.

Le bonheur, ça passe aussi par de petites choses. On ne s’en prive donc pas!

7. Troquez quelques habitudes

Dans un monde idéal, on arrête de fumer. Le corps en retire plein de bénéfices, dont un meilleur contrôle des bouffées de chaleur.

On réduit aussi sa consommation d’alcool, de thé ou de café qui peut nuire aux bonnes nuits – car oui, un sommeil de qualité aide à supporter le reste!

8. Revoyez le menu

De saines habitudes alimentaires ont une influence favorable sur les symptômes désagréables. On s’assure donc d’inclure suffisamment de fruits, de légumes et de grains entiers à nos repas. Les aliments riches en fibres deviennent nos meilleurs amis, notamment en raison de leur apport en vitamines et en nutriments.

On limite le plus possible les repas épicés ou trop généreux qui sont difficiles à digérer. On fait la même chose pour tout ce qui est des gras saturés, des gras trans et du sucre.

De temps à autre, on n’oublie pas de se gâter et on triche un peu!

En marge de tous les clichés (et de blagues pas drôles du tout!!) souvent véhiculés sur la périménopause et la ménopause, il y a bel et bien moyen de vivre tout cela avec zénitude.

Lorsque les symptômes semblent trop lourds, on se rappelle qu’une touche d’humour, qu’une attitude positive et qu’une petite séance de médiation font des miracles. Du reste, on s’en remet aux solutions naturelles comme celles de Ménoconfort et on traverse en douceur notre transition ménopausique.

Allez, namastons la ménopause !

Commentaires

Partage X
Santé

8 astuces pour bien vivre sa ménopause

Se connecter

S'inscrire