Nutrition

Les éleveurs de poulets du Québec : des valeurs à la bonne place

Par
Les éleveurs de poulets du Québec : des valeurs à la bonne place

  Photographe : famille Charette

Nutrition

Les éleveurs de poulets du Québec : des valeurs à la bonne place

Par

Au Québec, l’élevage des poulets est une histoire de famille et de cœur. Un choix éthique et surtout santé.

Près de 750 fermes familiales québécoises œuvrent chaque jour à la production de poulets. Elles portent une attention constante à leur élevage, afin de vous offrir une viande de qualité à la fois savoureuse et économique. Pourtant, quand on parle « poulet » certains mythes persistent…et méritent d’être déboulonnés.

 

Plus qu'un métier, une vocation

Proposer un produit de qualité tout en procurant un environnement sain et sécuritaire aux oiseaux est un des défis constants qu’ont à relever les éleveurs de poulets. La famille Lépicier est du nombre et s’investit dans son travail avec rigueur pour produire le meilleur poulet qui soit!

null

 

Le bien-être des animaux, c’est d’abord de bonnes pratiques

Les installations sont conçues pour protéger les oiseaux des prédateurs et des intempéries. Les bâtiments offrent un milieu de vie sain et confortable aux poulets. Température, taux d’humidité, qualité de l’air, éclairage : tout est paramétré avec grand soin.

Grâce à la technologie, l’éleveur peut garder un œil constant sur ses oiseaux, leur assurant ainsi confort et stabilité. À l’intérieur, sur un sol recouvert de paille ou de copeaux de bois, les poulets peuvent se déplacer à volonté. Ils ont tout l’espace nécessaire pour circuler.

null

 

Alimentation : les éleveurs y veillent

Essentielle à la croissance, l’alimentation des poulets est calibrée selon les étapes de croissance des oiseaux. De quoi est-elle constituée? En grande partie de grains et de sous-produits céréaliers ou encore de vitamines et de minéraux. Les éleveurs sont à l’écoute de leurs oiseaux et s’assurent que leur alimentation est équilibrée.

 

Pas bêtes, les technos!

Les nouvelles technologies sont aujourd’hui au cœur du quotidien des familles d’éleveurs. Elles leur sont d’une aide précieuse pour optimiser le confort des oiseaux, dont les besoins comprennent un accès à de l’eau fraîche et à de la nourriture en tout temps, ainsi qu'à une luminosité en lien avec le cycle naturel de l'oiseau.

Ajoutez des systèmes de ventilation et de chauffage perfectionnés, une nourriture de grande qualité et vous avez là les clés d’un élevage en santé, à l’image de celui de la famille St-Georges-Morin, laquelle est fière de pouvoir compter sur un environnement évolutif et à la fine pointe.

null

 

Du poulet de chez nous, élevé pour nous!

La ferme d’élevage de la famille Charrette en est une bien de son temps! Sur les terres familiales, on cultive le grain donné aux poulets, la paille récupérée est utilisée pour les réchauffer et le fumier qu’ils produisent retourne à la terre, où il sert d’engrais vert.

 

Tendre vers l'excellence

L’environnement et la production durable sont des valeurs chères aux éleveurs. Personne ne dépend autant qu’eux de la terre, du sol et de l’eau. Les éleveurs prennent donc les mesures nécessaires pour que leurs fermes respectent l’environnement.

Ces efforts se traduisent par la réduction significative de leur empreinte carbone, de leur consommation d’énergie non renouvelable et de leur faible consommation en eau. On se réjouit que l’élevage de poulet ait l’empreinte carbone la plus faible comparativement aux autres élevages animaliers.

 

null

 

Depuis 56 ans, notre poulet est élevé sans hormones.

Les hormones sont interdites à l’échelle du pays depuis 1963. Pour favoriser la croissance, les éleveurs du Québec misent sur l’optimisation des pratiques, la sélection génétique, une alimentation bonifiée en nutriments et des conditions d’élevage supérieures.

 

Une utilisation judicieuse d’antibiotiques!

Les éleveurs peuvent utiliser des antibiotiques pour protéger la santé et le bien-être des oiseaux. Des antibiotiques sont donnés aux oiseaux lorsqu’ils sont malades et, surtout, pour prévenir les maladies.

Avant la mise en marché, les poulets sont inspectés par des vétérinaires pour s’assurer de l’absence totale d’antibiotiques.

Commentaires

Partage X
Nutrition

Les éleveurs de poulets du Québec : des valeurs à la bonne place

Se connecter

S'inscrire