Vacances et voyage

Italie: 7 endroits sublimes qui vous feront rêver à la Sardaigne

Italie: 7 endroits sublimes qui vous feront rêver à la Sardaigne

  Photographe : Adobe Stock

Vacances et voyage

Italie: 7 endroits sublimes qui vous feront rêver à la Sardaigne

Son histoire est plusieurs fois millénaire, sa culture est unique, ses montagnes en mettent plein la vue et sa gastronomie est aussi savoureuse que son fameux fromage pecorino: la Sardaigne, deuxième plus grande île de la Méditerranée après la Sicile, est assurément l’un des bijoux de l’Italie. Et elle possède un autre atout de taille: des eaux turquoise dignes des Caraïbes, bordées de plages blanches magnifiques. 

 

 

 

 

 

Voici quelques-uns des nombreux arrêts à faire le long de ses 2000 km de côte: 

 

Le golfe d’Orosei et ses calas

Les falaises, les grottes, les plages, les aiguilles de roche, les eaux translucides et les fameuses «calas» -  ou criques - du golfe d’Orosei constituent possiblement la plus belle portion de la côte sarde. Ce littoral sauvage se découvre depuis la mer dans le cadre d’une excursion organisée ou - encore mieux - d’une balade à bord de son propre bateau pneumatique à moteur. 

Parmi les nombreuses criques à explorer: Cala Mariolu et sa plage de galets blancs, Cala Luna et sa caverne s’ouvrant sur la mer ou Cala Goloritzé et ses sublimes pics rocheux.

→ On se rend à la marina d’Orosei pour s’informer des options d’excursions. Pas besoin de permis pour louer un «Zodiac».
 

 

 

 

 

 

Le sentier de randonnée vers Cala Goloritzé 

Avec ses montagnes arides, la Sardaigne est une belle destination de randonnée. Pour une journée mémorable, empruntez le sentier qui descend vers Cala Goloritzé, au bord du golfe d’Orosei. L’ancien chemin muletier de 7 km (aller-retour) traverse des forêts de chênes verts et d'arbousiers et offre des points de vue sur une mer digne des Caraïbes.

Une fois tout en bas du sentier, on se rafraîchit dans la Méditerranée, on flâne sur les mini-galets blancs et on déguste un pique-nique à l’ombre de l’aiguille de pierre Monte Caroddi.

→ Le point de départ est à Baunei, dans le stationnement du bar Su Porteddu. 
→ Le sentier est qualifié de «familial», mais attendez-vous à un sol rocailleux et à une remontée intense au retour.

 

 

 

Alghero et sa vieille ville 

Ah, Alghero! Difficile de ne pas tomber sous le charme de cette cité ayant autrefois fait partie de la Catalogne, et que l’on surnomme parfois la «petite Barcelone». Cinquième plus grande ville de Sardaigne, Alghero est la destination balnéaire la plus populaire de la côte ouest. Sa vieille ville médiévale, bien que touristique, a quelque chose d’enchanteur avec ses lanternes suspendues, ses nombreux restaurants, ses rues minuscules et ses grands remparts. 

→ La côte d’Alghero s’étend sur 90 km. Elle est reconnue pour son corail, dont on fait de nombreux bijoux.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Pinky (@pinkfrezza) le

 

 

 

 

L’île Tavolara

Rocher colossal surgissant de la mer turquoise, l’île Tavolara a de quoi impressionner. Haute de 560 m, elle a jadis été le plus petit royaume du monde!  Aujourd’hui, une bonne partie de l’île est une zone militaire, mais les visiteurs ont accès à une longue pointe sablonneuse, à de sympathiques restaurants, ainsi qu’à un sentier de randonnée ardu se concluant par une via ferrata. On fait aussi de la plongée dans ses eaux translucides et protégées.

→ Pour s’y rendre, on prend un traversier à Porto San Paolo. La Isola Tavolara n’est pas très loin de la côte. 
 

 

 

Cagliari 

Selon Lonely Planet, Cagliari est la plus italienne des villes de Sardaigne. Au sud de l’île, la capitale sarde est certainement un must pour les voyageurs, que ce soit pour ses palais anciens, ses ruines romaines, ses musées, ses terrasses avec vue ou son imposante citadelle, Il Castello, dominant le quartier médiéval du même nom. 

Cagliari, c’est aussi une plage de 8 km, la plage Poetto, où il fait bon se la couler douce durant la journée et faire la fête une fois la nuit tombée. 

→ Consultez ce site pour planifier votre visite urbaine.

 

 

 

La jolie Bosa

Si vous passez par le nord-ouest de l’île, arrêtez-vous à Bosa, ville pleine d’histoire fondée par les Phéniciens. Admirez ses maisons multicolores dominées par le château médiéval Serravalle et marchez le long du fleuve Temo pour voir ses anciennes tanneries du 19e siècle. Flânez aussi dans le quartier médiéval, dans les cafés typiques des petites rues pavées et, si vous avez envie de bord de mer,  joignez les vacanciers du côté de la plage (qui fait 1 km) et de la marina. 

→ Bosa est considérée comme l’une des plus belles petites villes de Sardaigne. 
 

 

 

 

La Costa Smeralda

Pour voir des yachts hors de prix et jouez les paparazzi, il faut se rendre sur la «côte d’Émeraude». Dans le nord-est de l’île, ce littoral d’environ 55 km a été développé par nul autre que l’Aga Khan. Le riche prince musulman et ses partenaires en ont fait l’acquisition dans les années 1960 dans le but d’y attirer la jet-set internationale.

Votre point de départ? Porto Cervo, sa «capitale», où vous pourrez faire du lèche-vitrine et dépenser dans des bars branchés ou des hôtels de luxe, en guettant les grandes stars de ce monde.

→ À partir de la côte, on peut poursuivre la découverte dans l’archipel de La Maddelana, une zone protégée comptant plusieurs îles sauvages, entre la Sardaigne et la Corse. 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par type7 (@type7) le

 

 

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

Italie: 7 endroits sublimes qui vous feront rêver à la Sardaigne

Se connecter

S'inscrire