Vacances et voyage

6 escapades sportives à faire au Québec

6 escapades sportives à faire au Québec

  Photographe : Aventure Québec

Vacances et voyage

6 escapades sportives à faire au Québec

Avec ses milliers de kilomètres de sentiers accessibles aux randonneurs et aux cyclistes, la belle province est le terrain de jeu idéal pour les sportifs. À vos marques, prêts, partez!

Qu’on parte pour se lancer un défi physique, entrer en communion avec les lieux ou s’arrêter quand on le désire, le voyage sportif permet de ralentir et de découvrir le Québec sous un autre angle.

 

 

 

 

 

3 RANDONNÉES POUR DÉCOUVRIR LE TERRITOIRE À PIED

 

CIRCUIT DE L’ABBAYE

Le Circuit de l’abbaye, ouvert depuis 2018, propose un itinéraire de marche pèlerine qui traverse huit municipalités des Cantons-de-l’Est. Certains le comparent au chemin de Compostelle, en Europe, puisqu’il encourage la réflexion. On trouve des offres d’hébergement tout au long du circuit.

  • OÙ: départ et arrivée à l’abbaye de Saint-Benoît-du-Lac, dans les Cantons-de-l’Est
  • TEMPS: 8 jours, divisibles en tronçons, si désiré
  • LONGUEUR: boucle de 152 km
  • BON À SAVOIR: Les frais d’inscription sont de 40 $ si l’on veut recevoir par la poste une trousse de marcheur. circuitdelabbaye.com

 

DÉFI DES 5 SOMMETS

Pour découvrir différents secteurs de la région de Charlevoix, ce périple est tout indiqué. Depuis 2017, on peut s’inscrire au défi gratuitement et atteindre cinq sommets entre juin et octobre. Pour prouver l’exploit et courir la chance de remporter des prix, il faut se prendre en photo sur chacun des sommets et envoyer le tout à l’organisation. 

  • OÙ: dans Charlevoix 
  • TEMPS: 5 jours à faire d’un coup ou en séjours séparés
  • LONGUEUR: L’ascension des cinq monts représente environ 65 km. 
  • BON À SAVOIR: L’inscription est gratuite. defides5sommets.com

 

SENTIER LE FJORD

Entre Saguenay et Tadoussac, le sentier Le Fjord, classé difficile, offre en récompense des vues à couper le souffle sur le fjord, l’un des plus beaux joyaux du Québec.

  • OÙ: au parc national du Fjord-du-Saguenay, du secteur de la baie Sainte-Marguerite à la baie de Tadoussac 
  • TEMPS: 4 jours pour faire le sentier en entier
  • LONGUEUR: 41 km
  • BON À SAVOIR: On offre de l’hébergement en camping ou en refuge et un service de navette de véhicule. sepaq.com

 

 

3 CIRCUITS POUR DÉCOUVRIR LA PROVINCE À VÉLO

 

VÉLOROUTE DES BLEUETS

La Véloroute des bleuets est une icône de la Route verte. Elle propose de faire le tour du lac Saint-Jean en un peu plus de 250 km.

  • OÙ: départ et arrivée à Alma, au Saguenay–Lac-Saint-Jean 
  • TEMPS: 3 jours ou plus 
  • LONGUEUR: boucle de 256 km 
  • BON À SAVOIR: Il est possible de ne faire que des tronçons de la Véloroute. Des organisations peuvent aider à la réservation d’hébergement et au transport. veloroutedesbleuets.com

 

TOUR DE LA GASPÉSIE

Pour faire le tour de la Gaspésie, il faut compter près de 1000 km, en majorité en bordure de route. En récompense, plusieurs vues à couper le souffle sur l’eau sauront surprendre les cyclistes. Et l’expérience est unique!

  • OÙ: départ de Mont-Joli, de Sainte-Flavie ou de Matane, en Gaspésie 
  • TEMPS: 7 jours ou plus. On peut aussi choisir de faire une section, quitte à compléter le tour une autre année. 
  • LONGUEUR: 920 km 
  • BON À SAVOIR: Il faut un bon niveau d’entraînement pour entreprendre ce projet, et la majorité du trajet se fait sur l’accotement asphalté de la route 132. routeverte.com

 

P’TIT TRAIN DU NORD

Pour Louis Carpentier, la piste cyclable du P’tit Train du Nord, tracée sur un ancien chemin de fer, représente l’âme de la Route verte. «Le trajet est en nature; il est sécuritaire et très accessible», assure le cycliste qui l’a expérimenté avec sa famille l’été dernier.

  • OÙ: de Saint-Jérôme à Mont-Laurier 
  • TEMPS: deux jours ou plus 
  • LONGUEUR: 200 km 
  • BON À SAVOIR: Il est possible de laisser la voiture à Saint-Jérôme. Ensuite, on peut se faire conduire d’un point à l’autre et faire transporter les bagages, grâce au service d’une navette. laurentides.com/fr/parc-lineaire/velo

 

 

COMMENT SE PRÉPARER

Pour que le voyage sportif soit agréable, le kinésiologue Vincent Beaurivage nous prodigue de précieux conseils.

Se pratiquer «Il n’y a rien qui prépare à la marche comme... la marche. Idem pour le vélo. Alors, avant de partir pour une longue randonnée, il faut augmenter progressivement ses distances», explique-t-il.

Travailler son endurance Avant un voyage sportif, l’entraîneur estime que d’aller marcher ou pédaler souvent et longtemps est préférable aux courts efforts intenses. De plus, pour faciliter l’effort une fois sur place, M. Beaurivage suggère de faire de la musculation en se concentrant sur ce qui aidera à acquérir une bonne endurance: la force des jambes et les stabilisateurs, par exemple.

Reproduire les conditions Avant le départ, le spécialiste suggère de reproduire les conditions dans lesquelles nous nous trouverons, afin d’éviter les surprises. «Est-ce que nous porterons un sac, est-ce qu’il y aura du portage à faire, quel poids faudra-t-il supporter, comment sera le terrain sur lequel nous marcherons ou pédalerons?» Ces questions devraient influencer la préparation.

Bien s’équiper Pour assurer son confort, il est primordial de bien s’équiper, souligne l'expert: «On trouve beaucoup d’information en ligne sur ce qu’il convient d’apporter et sur l’art du paquetage, mais on peut aussi consulter des personnes qui ont fait le même genre de voyage. En leur demandant, par exemple, quels sont les trois trucs essentiels à apporter, cela peut faire ressortir des détails auxquels on n’aurait pas pensé.»

S’entendre sur les objectifs Si l’on part à plusieurs, M. Beaurivage suggère de discuter du niveau et des objectifs de chacun. «Évaluer les compromis que chaque participant est prêt à faire, gérer dès le début les attentes et fixer des objectifs réalistes peut vraiment nous éviter du stress inutile une fois sur place.» 

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

6 escapades sportives à faire au Québec

Se connecter

S'inscrire