Vacances et voyage

5 conseils pour réussir son voyage gourmand

5 conseils pour réussir son voyage gourmand

  Photographe : iStock

Vacances et voyage

5 conseils pour réussir son voyage gourmand

Avant, pendant et au retour, voici des trucs de pros pour faire le plus savoureux des voyages gastronomiques.

 

1. COMMENT SE PRÉPARER?

Avant de boucler ses valises, Julie Aubé, nutritionniste, auteure du livre agrotouristique Prenez le champ! et mordue de voyages culinaires, fait toujours des recherches sur les spécialités locales. Sur le web et à l’aide de guides, elle fouille et trouve quelques restaurants et commerces qui lui permettront de goûter les produits et plats qui font la renommée de l’endroit. «Je pars généralement avec une liste d’aliments et de spécialités auxquels j’aimerais goûter, puis de restaurants qui semblent de bons choix. Si ces deux listes se bonifient en cours de route, elles restent un bon point de départ pour des expériences gourmandes significatives dès les premiers jours», dit-elle.

 

2. COMMENT CHOISIR SA COMPAGNIE AÉRIENNE?

Il est révolu le temps où il fallait accepter de se faire servir une nourriture insipide en avion. De nos jours, il y a des transporteurs aériens qui misent beaucoup sur la qualité de leur menu, et c’est pourquoi il vaut la peine de bien s’informer. Turkish Airlines, la compagnie aérienne nationale de Turquie, a remporté le titre du meilleur service de restauration en Europe. Elle offre d’ailleurs des vols directs Montréal-Istanbul. Depuis 2010, la compagnie a un chef à bord pour chaque vol. Ainsi, autant en classe affaires qu’en classe économique, les passagers ont la possibilité de choisir leur plat et de goûter des spécialités turques, puisque mezze, houmous, salade d’aubergine, ragoût traditionnel, yogourt maison et thé turc, entre autres, sont au menu selon les saisons pour un maximum de fraîcheur.

 

3. COMMENT BIEN MANGER DÈS LE DÉPART?

Si, pour vous, l’alimentation et les découvertes culinaires sont importantes, sachez qu’on trouve dans les aéroports de petits bars à vins et des restaurants offrant des bières en fût. L’attente du départ ou les escales deviennent alors l’occasion de goûter les boissons typiques d’un pays. Évitez les grandes chaînes et privilégiez les restaurants qui proposent des spécialités de cuisine locale.

 

4. SUR PLACE, COMMENT ÉVITER LES PIÈGES À TOURISTES?

Lorsque vient le temps de choisir des tables où se régaler, Julie Aubé s’informe sur la philosophie des restaurants ou des cuisiniers, regarde les menus et lit des articles portant sur les établissements. Une fois sur place, elle évite les restaurants où le menu est affiché en quatre langues et où l’on sollicite les gens à la porte; des indices, selon elle, qu’on a affaire à un endroit touristique.

En voyage, la nutritionniste aime fréquenter les marchés publics, afin de s’informer et de s’inspirer. Elle fait ensuite des pique-niques pour goûter à ses trouvailles et profiter du paysage.

 

5. QUOI RAPPORTER DANS SES BAGAGES?

Chaque destination a ses spécialités, alors à nous de voir, mais le café, le thé, les épices, les alcools locaux et les conserves font de bons souvenirs de voyage ou de beaux cadeaux. De son côté, Julie Aubé aime beaucoup rapporter, lorsque la langue le permet, un livre de recettes ou une recette glanée au marché ou auprès de gens locaux.

 

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

5 conseils pour réussir son voyage gourmand

Se connecter

S'inscrire