Conseils pratiques

6 astuces pour s'initier au «meal prep»

6 astuces pour s'initier au «meal prep»

  Photographe : Unsplash | Ella Olsson

Conseils pratiques

6 astuces pour s'initier au «meal prep»

Vous avez pris comme résolution au début de l’année de prendre soin de vous. Vous avez réussi à intégrer une visite au gym du quartier à votre horaire, vous dormez suffisamment pour bien recharger vos batteries et vous mangez plus sainement qu’avant. Vous êtes sur la bonne voie, mais vous trouvez quand même difficile de concilier travail, gym, famille, popote, promenade avec le chien, etc. C’est à ce moment que le fameux «meal prep», ou bien planification alimentaire, peut vous aider grandement.

Le but du «meal prep» est de gagner beaucoup de temps les soirs de semaine, mais aussi de l’argent, en évitant de commander des repas en livraison ou d’aller trop souvent au resto.

Si vous n’êtes pas certains de comment bien faire un «meal prep», voici quelques astuces qui devraient vous donner un coup de main pour adopter cette tendance.

 

1. Réserver une plage horaire pour cuisiner

Trouvez un moment à votre agenda où vous prendrez le temps de préparer vos repas de la semaine. Souvent, plusieurs vont aimer tout faire le dimanche après être passé à l’épicerie. D’autres vont décider de séparer leur semaine en deux pour que les repas restent le plus frais possible. C’est à vous de voir ce qui fonctionne le mieux avec votre horaire.

 

2. Trouver des recettes qui vous plaisent et qui sont plutôt simples

Premièrement, c’est très important de choisir des recettes qui vous motivent et que vous aimez. Ne vous forcez pas à manger des choses que vous n’aimez pas nécessairement, simplement parce que c’est peu calorique ou encore parce que c’est facile à faire. Si ce que vous cuisinez à l’avance ne vous plaît pas vraiment, il est fort à parier que vous commanderez du resto au lieu de manger ce qui était prévu.

Deuxièmement, faites un effort pour trouver différentes recettes avec des aliments qui se répètent ou que vous avez déjà dans le réfrigérateur: ce sera plus économique et vous aurez moins de vaisselle à laver. Exemple, vous pourriez faire une salade de quinoa ET du poisson avec du quinoa parmi les accompagnements. De cette façon, vous n’aurez qu’à faire cuire une seule fois la quantité de quinoa nécessaire pour réaliser vos deux recettes.

Troisièmement, vous pouvez gagner du temps en choisissant des recettes avec des temps de cuisson semblables. Vous pourrez ainsi enfourner plus d’une recette en même temps. Vous ne passerez donc pas tout l’après-midi à faire votre préparation.

Finalement, si vous décidez de faire l’entièreté de votre  «meal prep» le dimanche, pensez à trouver des recettes qui peuvent bien se congeler!

 

3. Aller faire l’épicerie avec une liste précise

Au moment de choisir vos recettes (selon ce que vous avez déjà dans le garde-manger ou le frigo), notez tout ce dont vous allez avoir besoin et surtout, les quantités! De cette façon, vous éviterez de retourner à l’épicerie au courant de la semaine. Vous gagnerez du temps et vous ne serez pas tentés par la barre de chocolat qui vous fait de l’œil en attendant à la caisse.

 

4. S’acheter de beaux contenants

On sous-estime trop souvent les contenants dans lesquelles ont dépose nos créations culinaires. Faites donc le ménage de vos vieux plats de plastique qui sont tachés et procurez-vous de beaux contenants. Si possible, optez pour ceux en verre qui sont une option plus écologique et santé. Aussi, ces plats ont souvent un mécanisme de verrouillage qui prévient les fuites: ils sont donc parfaits pour les lunchs!

 

5. Couper ses fruits et ses légumes à l’avance

C’est toujours bien d’avoir des fruits et des légumes sous la main lorsque la faim vous prend entre les repas ou encore, pendant la préparation de votre souper. C’est pourquoi les couper à l’avance vous fera gagner du temps, mais vous empêchera aussi de grignoter n’importe quoi.

 

6. Ne pas TROP en faire!

Tous ceux qui se lancent dans le «meal prep» vont faire cette erreur. On se laisse emporter et finalement, on finit par préparer trop de recettes ou encore des recettes en trop grande quantité. C’est pourquoi il est très important de se faire un calendrier où vous inscrivez à quel moment vous allez manger quelle recette. Ça vous permettra de bien voir les quantités dont vous avez besoin afin de ne pas en faire trop. Lorsqu’on ne calcule pas, on gaspille de la bouffe, du temps ET de l’argent!

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Starfrit (@starfrit) le

 

Commentaires

Partage X
Conseils pratiques

6 astuces pour s'initier au «meal prep»

Se connecter

S'inscrire