Soins beauté

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

  Photographe : istockphoto.com

Soins beauté

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

En déboulonnant ces sept mythes, on fait la lumière sur la protection solaire.

1. Mythe: Les vêtements et les maillots de bain procurent une bonne protection solaire.

Réalité: Les vêtements de tous les jours équivalent à un FPS de 4 à 7; même chose pour les maillots de bain, les parasols et les zones ombragées. Par contre, il existe des vêtements spécialement fabriqués pour protéger le corps des ultraviolets. Leurs fils sont plus rapprochés et leurs fibres sont plus denses, en plus d’être traités avec des molécules absorbant ou reflétant les UV.

2. Mythe: L’opacité des lunettes de soleil est un bon indice de protection UV.

Réalité: La couleur et l’opacité des lunettes de soleil ont un lien avec la protection contre les rayons HEV (Haute Énergie Visible), mais pas contre les UV. La radiation HEV, ou lumière bleue, pénètre profondément dans l’œil et peut sérieusement endommager la rétine. C’est pourquoi on recommande de porter des lunettes de soleil bloquant 100% des UV et absorbant la majorité des HEV. Les verres de couleur bronze, cuivre ou rougeâtre protègent mieux des HEV. Quant au niveau de protection UV, sans une mention de la compagnie, seul un opticien peut vous renseigner.

3. Mythe: Le FPS représente le temps de protection en minutes.

Réalité: Ce chiffre désigne plutôt le ratio entre le temps d’exposition aux rayons UVB pour causer une brûlure sur une peau protégée versus sur une peau non protégée. Comme cette mesure est peu pratique, on utilise la règle suivante: les rayons UVB sont bloqués à 93% par un FPS de 15, à 97% par un FPS de 30, à 98% par un FPS de 50 et à 99% par un FPS de 100.

4. Mythe: Tous les écrans solaires protègent la peau contre les différents rayons UV.

Réalité: Bien que tous les écrans solaires physiques, qui agissent en réfléchissant les UV, protègent contre les rayons UVA et UVB, ce n’est pas le cas des écrans solaires chimiques, qui agissent en les absorbant. Comme le FPS est un indicateur de protection contre les UVB seulement, un écran solaire chimique doit afficher la mention «à large spectre» ou les lettres «UVA» pour protéger la peau contre ces rayons également.

5. Mythe: Appliquer un écran UV est inutile en absence de soleil.

Réalité: Bien que les UVB soient associés au soleil, ce n’est pas le cas des UVA. Ceux-ci sont présents en tout temps (même lorsqu’il fait gris!), et ce, pendant toute l’année, contrairement aux UVB, dont la présence varie avec les saisons. Les UVA traversent également les vitres, ce qui signifie qu’on doit s’en protéger même dans la maison et la voiture.

6.  Mythe: La crème solaire est efficace dès son application.

Réalité: C’est le cas pour les écrans solaires physiques, mais pas pour les écrans solaires chimiques. Ces derniers doivent être absorbés par la peau pour pouvoir absorber les rayons UV à leur tour; ils nécessitent donc une vingtaine de minutes pour être efficaces.

7. Mythe: Une crème solaire résistante à l’eau est efficace peu importe le nombre de baignades.

Réalité: Tout écran solaire portant la mention «résistant à l’eau» maintient sa protection jusqu’à 40 minutes si on se baigne ou si on transpire, peu importe son niveau de FPS.

Galerie photos

prev next 1 de 6

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

Lotion rafraîchissante ultra-légère pour le visage et le corps Idéal Soleil, de Vichy

29,95$ les 200 ml, en pharmacie.

Photographe: Vichy

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

Lotion 100% minérale teintée FPS 60 Ultra Light Advanced, d’Ombrelle

17,99$ les 50 ml, dans les pharmacies et les grandes surfaces.

 

Photographe: Ombrelle

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

Écran solaire Peau Sensible FPS 50, d’Aveeno

19,99$ les 88 ml, dans les pharmacies, les épiceries et les grandes surfaces.

 

Photographe: Aveeno

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

Écran solaire minéral Visage Sheer Zing FPS 50, de Neutrogena

19,99$ les 59 ml, dans les pharmacies, les épiceries et les grandes surfaces.

 

Photographe: Neutrogena

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

Écran solaire sans huile pour le visage Silk Hydration, de Hawaiian Tropic

12,99$ les 50 ml, dans les pharmacies, les épiceries et les grandes surfaces.

 

Photographe: Hawaiian Tropic

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

Vaporisateur pour le corps FPS 50 ClearlySheer, de Coppertone

9,97$, dans les pharmacies, les épiceries et les grandes surfaces.

Photographe: Coppertone

 

Commentaires

Partage X
Soins beauté

Sept mythes et réalités sur les protections solaires

Se connecter

S'inscrire