Forme

Trucs et conseils pour rouler à vélo l'hiver

Trucs et conseils pour rouler à vélo l'hiver

� iStockphoto.com Photographe : � iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Forme

Trucs et conseils pour rouler à vélo l'hiver

Faire du vélo l’hiver, c’est possible. Il suffit d’ajouter quelques accessoires à sa bicyclette, de s’habiller chaudement et d’adapter sa conduite à la saison. Trucs et conseils pour pédaler sous la neige.

Rouler en hiver est un sport totalement différent de celui qu'on pratique le reste de l'année. D'abord, les cyclistes de saison froide sortent en général moins souvent et pour de plus courtes balades. Ils doivent aussi adapter leur vélo et leur conduite aux conditions hivernales en tenant compte de la température, des amas de neige et des inévitables plaques de glace.

Vélo de route ou vélo de montagne?

La meilleure bicyclette d'hiver est la plus simple. Comme elle sera exposée au sel, elle rouillera plus rapidement. Inutile, donc, de payer cher et de choisir un modèle pourvu de nombreuses vitesses et options. Un vélo sans dérailleur posera moins de problèmes mécaniques. Sinon, mieux vaut ne pas changer de vitesse. Les bicyclettes à une seule vitesse munies de freins à rétropédalage constituent une option intéressante.

Les bicyclettes du genre vélo de course, équipées de pneus étroits, roulent mieux dans la neige profonde et sont souvent plus légères que celles de montagne. Par contre, un vélo de montagne muni de freins de type cantilever offre une tenue de route supérieure et un meilleur freinage, à condition qu'on utilise des jantes en alliage. Les jantes en acier offrent peu de résistance au freinage quand elles sont mouillées. Les spécialistes conseillent également de retirer les dérailleurs et leurs manettes, et de raccourcir la chaîne pour former une boucle simple afin de faciliter l'entretien.

Les garde-boue sont essentiels. On les préfère en métal. Ceux en plastique ont tendance à casser par grands froids. Les garde-boue devraient être assez larges pour contenir la boue et la neige qui adhèrent aux pneus. Il devrait aussi y avoir suffisamment d'espace entre eux et ces derniers pour empêcher l'accumulation de neige ou de glace.

Les pneus: larges ou cloutés?

Les pneus minces roulent bien dans la neige profonde, alors que les larges offrent une meilleure adhérence sur la neige compactée. Peu importe le modèle, il est facile d'améliorer la traction des pneus en diminuant la pression d'air à la limite inférieure de la gamme indiquée sur leurs flancs. Il existe aussi des pneus cloutés. Ils réduisent la vitesse et sont bruyants sur la chaussée sèche, mais offrent une traction supérieure sur la glace.

Retour au dossier Vive l'hiver!

Pédaler en hiver

Les conditions hivernales sont changeantes: certains jours, la chaussée est dégagée, alors que d'autres, la gadoue, la neige et la glace la rendent glissante et salissante. De plus, non seulement la largeur des rues est-elle réduite à cause de la neige, mais les automobilistes ne s'attendent pas à voir des cyclistes surgir sur la route. Ces derniers doivent donc adapter leur conduite et rouler plus lentement qu'en été.

Comme c'est le cas en voiture, la conduite hivernale à vélo requiert plus d'attention - pour détecter les amas de neige, les cailloux et les plaques de glace - et de temps qu'en saison plus douce. La durée des déplacements augmente en général de 30 % dans des conditions d'hiver «favorables» et peut doubler pendant une tempête.

Les conditions météorologiques influencent la conduite, mais aussi le trajet emprunté pour se rendre à destination. Les artères principales sont souvent moins enneigées et moins glissantes que les secondaires, mais elles sont aussi mouillées et sales. Les rues tranquilles, souvent plus enneigées, sont cependant moins passantes. Une façon de réduire le stress de la conduite! Par contre, les cyclistes doivent parfois y circuler au milieu de la voie, ce qui peut déplaire aux automobilistes avec qui ils partagent la route.

Quelques conseils pratiques:
  • Ne pas tourner le guidon sur une plaque de glace;
  • Prévoir une plus longue distance de freinage;
  • Faire les virages en douceur, sans se pencher, même quand la chaussée est sèche;
  • Pour un freinage d'urgence ou pour stabiliser la bicyclette sur une surface glissante, placer les pédales en position verticale et se tenir debout avec un pied sur la pédale inférieure, et laisser traîner l'autre pied sur le sol en avant de la pédale supérieure;
  • S'attendre à tomber dans les pentes recouvertes de glace;
  • En cas de perte de maîtrise, de votre part ou de celle d'un automobiliste: viser le banc de neige. C'est beaucoup moins douloureux que la glace ou qu'une voiture!
Faire en sorte d'être vu

La visibilité étant souvent moins bonne qu'en été, les cyclistes ont avantage à faire en sorte d'être vus en dotant leur monture d'un système d'éclairage actif (obligatoire selon le Code de la sécurité routière) et de lumières arrière clignotantes. Des accessoires pratiques: une lampe frontale et un clignotant à l'arrière du casque. Les vêtements de couleur claire avec des rubans réfléchissants sur les jambes et les bras, voire un dossard orange, aident aussi à être vu.

Retour au dossier Vive l'hiver

Les vêtements

Comme pour la majorité des sports d'hiver, il faut être bien habillé pour profiter du vélo par saison froide. Il est préférable de porter plusieurs couches minces plutôt qu'une seule très épaisse. En choisissant ses vêtements, le cycliste doit penser qu'il se réchauffera plus vite qu'en marchant, mais qu'il sera exposé à l'effet de refroidissement du vent. Le visage, les oreilles, les mains et les pieds sont particulièrement vulnérables. Les vêtements de base sont:

  • Un manteau chaud qui coupe le vent;
  • Un pantalon coupe-vent non doublé;
  • Des bottes imperméables pas trop grosses;
  • Des mitaines chaudes, imperméables et coupe-vent;
  • Un passe-montagne ou une tuque qui couvre les oreilles et le front;
  • Des lunettes de ski pour protéger les yeux du blizzard.

Pour les mains, on opte aussi pour le multicouche avec des gants ou des mitaines plus minces recouverts d'une autre paire résistante au vent. Il existe également des gants conçus pour le cyclisme d'hiver qui permettent l'utilisation de trois doigts. Très pratique pour verrouiller le vélo!

Les cols cagoule sont utiles puisqu'ils peuvent servir à protéger le nez contre le vent. Certains cyclistes y font un trou au niveau de la bouche pour éviter la condensation. On range les boucles d'oreilles puisque le métal transmet le froid. Par température très basse, il est conseillé d'enduire la peau exposée de vaseline. Les guêtres de ski de fond sont aussi intéressantes pour tenir les mollets au chaud.

Aux pieds, on évite les souliers de vélo dotés d'une semelle rigide métallique, qui conduit le froid, sans compter que la neige fondante peut coincer le système intégré de chaussures et pédales.

L'entretien

Le cyclisme d'hiver met les vélos à rude épreuve. La chaîne doit être huilée régulièrement, de même que les écrous des rayons, les freins, les dérailleurs et les câbles qui les actionnent. Ces composantes sont moins sensibles au froid si elles sont bien lubrifiées. Certaines huiles et graisses vendues chez les marchands de bicyclettes sont plus résistantes aux basses températures. Les jours glacials, les moyeux, le pédalier et le jeu de direction peuvent cependant tourner au ralenti.

Pour éviter que la selle se couvre de glace pendant la journée, on la recouvre d'un sac de plastique. Au moment du départ, on remplace celui-ci par une chaussette qu'on aura gardée au chaud à l'intérieur de son manteau, par exemple. Quant au cadenas, on pense à le verrouiller serrure vers le bas pour éviter que la neige ou l'eau y pénètrent et gèlent. Sinon, on utilise du liquide pour dégivrer les serrures de voiture.

Pendant la saison hivernale, pour éviter les bris de matériel, il est préférable de ne pas rentrer le vélo au chaud. Ainsi, on s'évite aussi les flaques d'eau et de gadoue dans le couloir! Et on s'assure de ne pas alourdir les déplacements hivernaux.

À la fin de l'hiver, la plupart des bicyclettes ont besoin d'être nettoyées entièrement et lubrifiées.

Saviez-vous que

La Ville de Montréal entretient et déneige quelque 30 kilomètres de chaussée réservés aux vélos après chaque tempête. Elle souhaite que son «réseau blanc» atteigne les 60 kilomètres d'ici l'hiver 2013-2014.

 

Retour au dossier Vive l'hiver!

Sources

Vélo Québec

Mountain Equipment CO-OP (MEC)

 

Commentaires

Partage X
Forme

Trucs et conseils pour rouler à vélo l'hiver

Se connecter

S'inscrire